L'embarqué > Marchés > Conjoncture > BlackBerry ouvre un laboratoire focalisé sur la cybersécurité de l’Internet des objets

BlackBerry ouvre un laboratoire focalisé sur la cybersécurité de l’Internet des objets

Publié le 01 octobre 2019 à 10:09 par Pierrick Arlot        Conjoncture BlackBerry

IoT cybersécurité

L’éditeur canadien BlackBerry, propriétaire depuis 2010 du système d'exploitation temps réel QNX (et des logiciels associés), vient de créer sous le nom de BlackBerry Advanced Technology Development Labs (BlackBerry Labs pour faire court) une entité de recherche et développement spécialisée dans la cybersécurité.

L'essor de l'Internet des objets (IoT) et les menaces persistantes qui pèsent sur ce marché imposent en effet aux entreprises de se protéger à tout moment des nouvelles attaques et violations de sécurité. Fortement axé sur la science des données et l’apprentissage automatique, BlackBerry Labs aura donc pour mission, explique la firme canadienne, d’étudier, d’incuber et de promouvoir les technologies spécialement conçues pour renforcer l'engagement de l'entreprise envers la sécurité, la sûreté et la protection des données de ses clients.

Le laboratoire devrait regrouper à terme une équipe de plus de 120 développeurs logiciels, architectes, chercheurs, chefs de produits et experts en sécurité.

Dans un premier temps, les projets de BlackBerry Labs se concentreront sur les approches de machine learning dans le domaine de la sécurité en partenariat avec les unités opérationnelles existantes de BlackBerry, Cylance, Enterprise et QNX. On rappellera que l’éditeur nord-américain, qui avait acquis en 2009 Certicom, un spécialiste des solutions de sécurité PKI (Public Key Infrastructure), a mis la main début 2019 sur Cylance, une entreprise américaine dotée d’un fort savoir-faire en cybersécurité et intelligence artificielle (lire notre article ici).

« La création de BlackBerry Labs est la dernière initiative stratégique en date que nous avons prise pour nous assurer que les entreprises soient protégées sur tous les terminaux et tous les marchés du nouvel Internet des objets, indique Charles Eagan, directeur technique de BlackBerry. Le secteur de la cybersécurité d'aujourd'hui évolue très vite et BlackBerry Labs fonctionnera comme une unité indépendante axée sur l'innovation et le développement des technologies de demain, de l'intelligence artificielle aux environnements Zero-Trust. » Dans ces environnements, il n’est possible de faire confiance ni aux utilisateurs situés à l'extérieur d’un périmètre donné, ni à ceux situés à l'intérieur. Il faut alors créer un nouveau type de périmètre autour des données et les protéger à l'aide de techniques de chiffrement efficaces associées à une authentification intelligente. 

Vous pouvez aussi suivre nos actualités sur la vitrine LinkedIN de L'Embarqué consacrée à la sécurité dans les systèmes embarqués : Embedded-SEC https://www.linkedin.com/showcase/embedded-sec/

Sur le même sujet