L'embarqué > Logiciel > Développement > Bâtiments connectés : Semtech propose un design de référence pour passerelle LoRa indoor

Bâtiments connectés : Semtech propose un design de référence pour passerelle LoRa indoor

Publié le 09 octobre 2019 à 07:09 par Pierrick Arlot        Développement Semtech

Corecell

La société de semi-conducteurs Semtech, propriétaire de la technologie de communication radio longue portée et basse consommation LoRa, multiplie les initiatives pour faciliter le travail des équipementiers. Cette fois-ci la firme américaine propose, sous le nom de LoRa Corecell, un design de référence pour passerelles indoor.Le design de référence s’accommode du protocole LoRaWAN, promu par l’alliance LoRa, et cible les applications d’automatisation des maisons, bâtiments et sites industriels.

Cette nouvelle annonce entre dans la stratégie de Semtech dévoilée en mars dernier visant à fournir au marché des « accélérateurs » qui puissent fluidifier et simplifier les processus de développement, de déploiement et de gestion des applications IoT LoRa. Le design de référence LoRa Corecell a vocation à offrir les briques minimales mais optimisées pour la mise au point d'une passerelle indoor. Il s’appuie pour cela sur deux nouveaux circuits intégrés, l’émetteur/récepteur bande de base pour passerelle LoRa SX1302 et le frontal RF sub-GHz multibande et basse consommation SX1250.

Ces deux puces, affirme Semtech, ont été conçues pour réduire la consommation d’un facteur dix par rapport à celle des produits plus anciens, ouvrant ainsi la voie à des passerelles alimentées par une prise USB et à des passerelles alimentées sur piles ou batteries. Les circuits SX1302 et SX1250 permettent également de réduire la facture matérielle (grâce notamment au plus grand nombre de modulateurs et démodulateurs intégrés), tandis que la prise en charge des facteurs d’étalement SF5 et SF6 (qui s’ajoutent à ceux déjà existants, de SF7 à SF12) garantit des débits plus élevés, pour un temps de transmission plus court et une consommation encore réduite, précise la firme américaine. (La portée d’une communication LoRa est déterminée par sa bande passante, la puissance de sortie du signal ainsi que par le facteur d’étalement utilisé. L’étalement du signal augmente sa portée, au détriment du débit car il est transmis sur une plus longue période.)

Dans la pratique l’émetteur/récepteur SX1302 compatible LoRaWAN classe A/B/C embarque huit modems capables de démoduler n’importe quel paquet LoRa avec un facteur d’étalement SF5 à SF12, huit autres qui démodulent spécifiquement du trafic SF5 à SF10 ainsi qu’un modem haut débit à largeur de canal multiple (125, 250 et 500 kHz) gérant un seul SF déclaré, et un démodulateur (G)FSK. Le circuit affiche une sensibilité de -141 dBm, associé au frontal SX1250 auquel il peut s’interfacer directement. Ce dernier est apte à fonctionner en mode semi-duplex dans toutes les bandes ISM situées entre 150 MHz et 960 MHz et développe une puissance d’émission de +22 dBm.  

Vous pouvez aussi suivre nos actualités sur la vitrine LinkedIN de L'Embarqué consacrée aux réseaux LPWAN : Embedded-LPWAN https://www.linkedin.com/showcase/embedded-lpwan/

 

 

Sur le même sujet