L'embarqué > Logiciel > Middleware > Bâtiment intelligent : l’alliance EnOcean conjugue ses forces avec IBM et sa plate-forme Watson IoT

Bâtiment intelligent : l’alliance EnOcean conjugue ses forces avec IBM et sa plate-forme Watson IoT

Publié le 07 décembre 2016 à 11:48 par François Gauthier        Middleware EnOcean

Bâtiment intelligent : l’alliance EnOcean conjugue ses forces avec IBM et sa plate-forme Watson IoT

Le consortium EnOcean Alliance et le géant américain IBM (membre de l’organisme industriel qui compte quelque 400 membres) ont décidé de collaborer de manière étroite pour favoriser le développement d’applications de l’Internet des objets pour les bâtiments, des capteurs jusqu’aux solutions d’analyse dans le cloud. L’idée est de faciliter la connexion entre, d’un côté, les capteurs autoalimentés EnOcean communicant via une liaison sans fil dans des bandes sub-GHz (standard ISO/CEI 14543-3-1X) et, de l'autre, la plate-forme Watson IoT d’IBM. Une déclinaison pour l’Internet des objets de la technologie cognitive Watson, basée sur l'usage de supercalculateurs et adaptée dans ce cas à l’analyse dans le cloud des données émises par des capteurs connectés et/ou des passerelles de terrain.

Pour ce faire, les deux partenaires vont définir et mettre au point une interface standardisée entre les capteurs basés sur la technologie EnOcean et l’outil Watson IoT. Objectif : faciliter les travaux d’intégration dans le cadre d’applications de l’IoT pour un bâtiment intelligent. Avec en ligne de mire la mise en place de systèmes de surveillance temps réel et d’analyse prédictive d’équipements comme des centrales de gestion d’électricité, de chauffage… installées dans les bâtiments du tertiaire.

Afin de favoriser l’utilisation de son environnement dans le cloud Watson IoT, IBM poursuit, avec EnOcean, une politique de partenariat active avec des fournisseurs de solutions logicielles et/ou matérielles proches des données de terrain. Le géant américain s'est ainsi rapproché d'Avnet autour du kit de prototypage clé en main pour systèmes IoT industriels MicroZed Industrial IoT Starter Kit (basé sur un FPGA Zynq de Xilinx et le Linux Pulsar de Wind River), de Farnell via un kit original de découverte de l'Internet des objets pour makers, développeurs et étudiants qui s’appuie sur le cours didactique Coursera d’IBM, ou encore de la communauté element 14 autour de kits associant déjà des capteurs EnOcean avec la plate-forme d’analyse Watson.

 

 

 

 

 

 

 

Sur le même sujet