L'embarqué > Matériel & systèmes > Sous-système > Axiomtek s'associe à Nvidia pour apporter l’intelligence artificielle en périphérie de réseau (edge)

Axiomtek s'associe à Nvidia pour apporter l’intelligence artificielle en périphérie de réseau (edge)

Publié le 26 février 2020 à 10:58 par Pierrick Arlot        Sous-système Axiomtek

Axiomtek

[EMBEDDED WORLD] Fournisseur de cartes et systèmes prêts à l’emploi pour applications embarquées, la société taiwanaise Axiomtek a rejoint le réseau de partenaires Nvidia Partner Network (NPN) à l’instar de ses compatriotes et concurrents Aaeon et ADLink. Dans ce cadre, Axiomtek a collaboré avec Nvidia afin de proposer un portefeuille de produits architecturés sur le module Jetson TX2. Ceux-ci sont livrés avec un kit de développement logiciel complet pour la mise au point d’applications d'intelligence artificielle en périphérie de réseau IoT (edge).

Parmi les systèmes issus de ce partenariat, on trouve notamment le boîtier sans ventilateur AIE500-901-FL (171 x 110 x 57 mm), doté d’interfaces HDMI 2.0 (x1), Gigabit Ethernet (x2), USB 3.0 (x2), COM (x2) ou CAN (x2) (photo en en-tête), ainsi que le système ultracompact eBOX560-900-FL (141,6 x 106 x 55 mm), reposant également sur le Jetson TX2 et conçu pour les environnements limités en espace. (Ce produit a déjà été traité dans les colonnes de L’Embarqué.)

Axiomtek propose aussi, sous la référence eBOX800-900-FL (210 x 366,83 x 83 mm) et toujours avec un module Jetson TX2, un équipement conforme à l’indice de protection IP67 pour les déploiements à l’extérieur dans des conditions difficiles. Equipé de connecteurs de type M12, de deux interfaces Gigabit Ethernet dont l’une PoE (Power over Ethernet), d’un port HDMI et d’un port USB 2.0, le boîtier est conçu pour des applications IA de type surveillance de flux de circulation, reconnaissance de plaques minéralogiques, reconnaissance de véhicules et vision artificielle.

Tous ces produits sont fournis avec les kits d'outils Nvidia JetPack pour faciliter la conception d’applications de traitement IA et d'apprentissage en profondeur. Les développeurs et les intégrateurs système peuvent ainsi utiliser des modèles d'inférence entraînés au préalable pour bâtir divers programmes de vision artificielle avec leurs jeux de données comme la classification d'images, la détection d'objets, la reconnaissance faciale, l'analyse vidéo intelligente, le suivi de véhicules, l’inspection industrielle, etc.

Sur le même sujet