L'embarqué > Matériel & systèmes > Sous-système > Avnet renforce l’écosystème de conception autour du SoC Zynq UltraScale+ de Xilinx

Avnet renforce l’écosystème de conception autour du SoC Zynq UltraScale+ de Xilinx

Publié le 06 mars 2017 à 13:02 par Pierrick Arlot        Sous-système Avnet

Avnet

Le distributeur de composants et sous-systèmes électroniques Avnet est lui aussi engagé à fond derrière le SoC multicœur Zynq UltraScale+ de Xilinx. Ce circuit dit MPSoC (Multi-Processing System on Chip), gravé en technologie 16 nm, associe, rappelons-le, logique programmable, processeur quadricœur 64 bits ARM Cortex-A53 cadencé à 1,5 GHz, sous-système temps réel à double cœur ARM Cortex-R5, moteur de gestion de la sécurité, unité graphique ARM Mali-400MP et codec vidéo H.265. On y trouve aussi de la mémoire intégrée, des interfaces mémoire et tout un jeu de périphériques de connectivité.

Avnet vient ainsi de lancer une carte porteuse PCI Express référencée UltraZed (ainsi que des designs de référence associés), conçue pour faciliter le développement et le prototypage d’applications embarquées bâties sur le module processeur SOM (System-On-Module) UltraZed-EG (photo ci-dessous), présenté comme la première plate-forme d’Avnet à supporter pleinement les divers modes de consommation du MPSoC Zynq UltraScale+.

La carte porteuse donne notamment accès aux 180 entrées/sorties utilisateur ainsi qu’aux 26 émetteurs/récepteurs PS MIO et aux quatre émetteurs/récepteurs PS GTR disponibles sur le module. Des connecteurs présents sur le circuit imprimé permettent ainsi de relier 180 des entrées/sorties de logique programmable de l’UltraZed-EG à un emplacement FMC, à deux emplacements pour extensions Digilent Pmod, à une interface pour afficheur tactile LVDS et au moniteur système Xilinx (SysMon). C’est un microconnecteur de 100 broches qui permet en outre d’accéder aux signaux des transceivers PS MIO et GTR du module processeur ainsi qu’aux interfaces USB 2.0 et Gigabit Ethernet.

Selon Avnet, la carte porteuse UltraZed est un excellent point de départ pour les utilisateurs qui veulent développer leurs propres cartes porteuses du module UltraZed-EG. En complément le distributeur propose des designs de référence échelonnables associant plates-formes matérielle et logicielle, fichiers d’amorçage, noyau Linux et RAMdisk. Parmi ceux-ci, on trouve notamment un BSP PetaLinux permettant de programmer un démarrage directement à partir de la mémoire QSPI ou de la flash eMMC sans recourir à des câbles de programmation externes.  

 

 

Sur le même sujet