L'embarqué > Logiciel > Développement > Avnet lance un kit de démarrage compatible avec la plate-forme pour microcontrôleurs Azure Sphere de Microsoft

Avnet lance un kit de démarrage compatible avec la plate-forme pour microcontrôleurs Azure Sphere de Microsoft

Publié le 08 janvier 2019 à 11:57 par Pierrick Arlot        Développement Avnet

Avnet Azure Sphere Starter Kit

A l’occasion du CES qui se tient du 8 au 11 janvier 2019 à Las Vegas, la société Avnet dévoile un kit de démarrage dont la vocation est de permettre le prototypage rapide d’implémentations IoT bâties sur la plate-forme Azure Sphere de Microsoft. Une plate-forme associant logiciel et matériel et dont la vocation, selon l’éditeur, est de sécuriser « du silicium jusqu’au cloud » les milliards de dispositifs, objets et équipements connectés qui seront à terme mis en œuvre chaque année et qui seront architecturés autour d’un microcontrôleur (ou d’un processeur dit crossover).

Le kit d’Avnet s’articule autour d’une carte porteuse et d’un module Azure Sphere élaboré par le distributeur à partir de la carte de développement de référence MT3620. On notera à cet égard que la puce-système MT3620 de la société de semi-conducteurs MediaTek est pour l’heure la seule aujourd’hui dûment certifiée Azure Sphere et qu’Avnet a été nommé par Microsoft partenaire stratégique pour la plate-forme de l’éditeur et que la société est la première à distribuer la solution.

Pour rappel (voir tous les détails dans notre article ici), Azure Sphere se compose de trois éléments dont l’association vise à protéger les équipements et dispositifs positionnés à la périphérie « intelligente » des réseaux : des microcontrôleurs de type crossover certifiés, un système d’exploitation ad hoc (Azure Sphere OS) et un service adapté dans le nuage (Azure Sphere Security Service). Le SoC MT3620, pour sa part, se déploie autour d’un processeur d’application Arm Cortex-A7 et de deux cœurs de microcontrôleur Arm Cortex-M4F génériques en charge de la gestion des entrées/sorties embarquées sur la puce (5x UART/I2C/SPI, 2x I2S, 8x convertisseurs A/N, jusqu’à 12 compteurs PWM, jusqu’à 72 GPIO…). Ces deux cœurs de microcontrôleurs, qui peuvent exécuter n’importe quel OS utilisateur ou faire tourner telle quelle une application « bare-metal », se chargent en priorité des traitements d’E/S temps réel mais ils peuvent aussi être utilisés pour des tâches de calcul et de contrôle génériques, précise MediaTek. Outre ces trois cœurs accessibles par l’utilisateur, la puce-système MT3620 contient un sous-système de sécurité baptisé « Pluton », bâti sur un Cortex-M4F spécifique qui gère l’amorçage sécurisé ainsi que les fonctions de sécurité proprement dites. Enfin l’ensemble est complété par un sous-système radio Wi-Fi 802.11a/b/g/n contrôlé par un cœur Risc 32 bits N9 fourni par la société Andes Technology.

Précisons que la carte porteuse du kit de démarrage Avnet Azure Sphere MT3620 est notamment équipée de deux emplacements d’extension pour modules Click (MikroE), d’un connecteur Grove (I2C), de divers capteurs (accéléromètre triaxial, gyromètre triaxial, température, pression), d’une interface pour afficheur Oled 128x64 optionnel, d’une interface USB et d’un régulateur d’alimentation de 5 V à 3,3 V. Aux dimensions de 33 x 22 mm, le module Azure Sphere MT3620, de son côté, embarque, outre le SoC de MediaTek, une antenne-puce bibande 2,4/5 GHz.

Le kit de démarrage peut d’ores et déjà être précommandé pour des livraisons à partir du mois d’avril.

Sur le même sujet