L'embarqué > Matériel & systèmes > Sous-système > Avnet étoffe sa famille MaaXBoard avec une carte bâtie sur le microcontrôleur crossover NXP i.MX RT1170

Avnet étoffe sa famille MaaXBoard avec une carte bâtie sur le microcontrôleur crossover NXP i.MX RT1170

Publié le 08 mars 2021 à 09:57 par Pierrick Arlot        Sous-système Avnet

MaaXBoard-RT

La société Avnet continue d’étoffer sa famille de calculateurs monocartes bas coût MaaXBoard déjà forte de trois membres, bâtis respectivement sur les processeurs i.MX 8M, i.MX 8M Mini et i.MX 8M Nano, en y ajoutant un modèle architecturé autour du microcontrôleur crossover i.MX RT1170, du même NXP. Référencé MaaXBoard RT, ce calculateur monocarte (SBC) peut être utilisé comme carte de développement ou comme une brique intégrable telle quelle dans des équipements personnalisés.

Les i.MX RT1170, annoncés en octobre 2019, avaient été présentés comme les premiers de leur catégorie à pouvoir fonctionner à une fréquence de 1 GHz, tout en maintenant une éco-efficacité élevée. Gravés selon un procédé silicium sur isolant FD-SOI 28 nm et conçus plus particulièrement pour les traitements en périphérie de réseau (edge), ces microcontrôleurs se déploient selon une architecture à double cœur hétérogène avec un cœur Arm Cortex-M7 cadencé à 1 GHz et un Cortex-M4 à 400 MHz. On y trouve aussi un cœur graphique vectoriel 2D, un accélérateur graphique 2D avec pipeline de traitement des pixels PxP et un bloc de sécurité avancé référencé EdgeLock 400A. Au sein du microcontrôleur, le cœur Cortex-M4 peut prendre à sa charge les applications de contrôle critiques au niveau temporel (contrôle de capteurs, commande moteur…), tandis que le Cortex-M7 peut exécuter les applications les plus complexes, notamment celles liées à l’apprentissage automatique, l’inférence pour la reconnaissance vocale et gestuelle ou la vision artificielle, la compréhension du langage naturel, l’analyse de données ou les fonctions de traitement du signal numérique.

« Des plates-formes telles que la MaaXBoard RT permettent aux concepteurs et aux fabricants de tirer pleinement parti de la mémoire SRam intégrée de 2 Mo, des capacités multimédias permises par l’interface Mipi DSI et du moteur graphique 2D, ainsi que des performances à 1 GHz, non seulement pour évaluer l'i.MX RT1170, mais aussi pour accélérer le temps de mise sur le marché de produits finaux », indique Mario Centeno, directeur marketing IoT chez NXP.

Aux dimensions de 85 x 56 mm, la carte MaaXBoard RT dispose en outre de 256 Mo de mémoire SDRam et HyperFlash, de deux ports Ethernet, d’un port USB 2.0, d’interfaces Mipi CSI, de la connectivité Wi-Fi et Bluetooth, de quatre microphones et d’une prise audio. Un connecteur d'extension compatible Raspberry Pi HAT fournit des interfaces UART, SPI, l2C et GPIO. La carte est également fournie avec des pilotes logiciels et du middleware avec en option le système d’exploitation temps réel FreeRTOS (la prise en charge d’Azure RTOS étant prévue à terme). Enfin, les capacités de la MaaXBoard RT peuvent être encore étendues lorsqu'elle est combinée avec la plate-forme cloud IoTConnect d'Avnet.

Avnet accepte déjà les précommandes de sa carte commercialisée à moins de 100 dollars pour des livraisons à partir du deuxième trimestre.

Sur le même sujet