L'embarqué > Logiciel > Développement > Avnet durcit sa carte de développement Ultra96 bâtie sur le MPSoC Zynq UltraScale+ de Xilinx

Avnet durcit sa carte de développement Ultra96 bâtie sur le MPSoC Zynq UltraScale+ de Xilinx

Publié le 09 avril 2019 à 12:04 par Pierrick Arlot        Développement Avnet

Avnet Ultra96-V2

Un an après le lancement de sa carte de développement Ultra96 (lire nos articles ici et ici), le distributeur Avnet en a conçu une nouvelle mouture (Ultra96-V2) qui, en option, propose tous les composants à bord dans des versions aptes à fonctionner dans la gamme de température industrielle, la carte pouvant ainsi être utilisée dans le cadre d’applications robotiques, IA (intelligence artificielle) et IoT (Internet des objets) en environnements sévères.

Aux dimensions de 85 x 54 mm, l’Ultra96-V2 est en outre dotée d’un nouveau module radio Wi-Fi/Bluetooth de Microchip certifié dans plus de 75 pays et compatible avec le standard Bluetooth 5 Low Energy. Comme son aînée, elle est conforme aux spécifications 96Boards Consumer Edition de l’association Linaro et est bâtie autour d’une puce-système MPSoC Zynq UltraScale+ de Xilinx, architecturée autour de quatre cœurs Arm Cortex-A53, deux cœurs Cortex-R5, un GPU Arm Mali-400 MP2 et une matrice de FPGA. On y trouve aussi 2 Go de mémoire LPDDR4, une carte microSD de 16 Go, les connecteurs d’extension haut et bas débit 96Boards ainsi que des interfaces Mini DisplayPort, USB 3.0 et USB 2.0.

Selon son concepteur, la carte Ultra96-V2 fournit un environnement qui simplifie le développement d’applications qui exigent une grande puissance de traitement et de hautes performances dans des domaines comme l’apprentissage automatique, l’intelligence artificielle, la réalité virtuelle, l’IoT et la commande industrielle. « L’Ultra96-V2 permet aux membres de la communauté 96Boards d’explorer les capacités de la logique programmable à accélérer les logiciels, indique Tomas Evensen, directeur technique en charge du logiciel embarqué chez Xilinx. Les algorithmes C, C++ et OpenCL des développeurs peuvent être compilés dans la zone FPGA du MPSoC Zynq UltraScale+ pour profiter d’un parallélisme massif et de performances très élevées. » La carte sera disponible officiellement courant mai.     

21 juin 2016

 "1, 2, 3... 5G ! La course mondiale à la norme 5G passe par les tests"

> Lien

Sur le même sujet