L'embarqué > Logiciel > Plate-forme > Avionique : 1re démo d’une application conforme FACE s’exécutant indifféremment sur architectures x86 et Power

Avionique : 1re démo d’une application conforme FACE s’exécutant indifféremment sur architectures x86 et Power

Publié le 25 septembre 2018 à 12:09 par Pierrick Arlot        Plate-forme Curtiss-Wright

Curtiss-Wright

En collaboration avec l’équipementier Harris et l’éditeur Green Hills Software, la division Defense Solutions de l’américain Curtiss-Wright a effectué la première démonstration publique d’un exemple opérationnel d’un système d’exploitation et d’une application compatibles FACE s’exécutant simultanément sur deux architectures de processeur différentes (Intel x86 et NXP Power). FACE (Future Airborne Capability Environment) est un standard logiciel poussé à l’origine par le secteur de l’avionique américain qui vise à « permettre l’acquisition, à des coûts abordables, de systèmes favorisant l’innovation et l’intégration rapide de fonctionnalités réutilisables sur différents programmes de Défense » (voir notre article ici).

La démonstration s’est appuyée sur le logiciel FliteScene Digital Moving Map de Harris et le système d’exploitation multicœur et temps réel Integrity-178 tuMP de Green Hills (lire aussi notre article ici). Côté matériels, les trois partenaires se sont appuyés sur le calculateur-lame OpenVPX 3U certifiable DO-254 VPX3-152, architecturé autour du processeur quadricœur QorIQ T2080 à architecture Power AltiVec de NXP, et sur la carte, également au format OpenVPX 3U, VPX3-1258, bâtie sur un processeur Intel Core i7 de 4e génération (Haswell). Ces deux produits sont au catalogue de Curtiss-Wright.

Selon l’Américain, cette démonstration qui a mis en œuvre deux plates-formes matérielles complètement différentes faisant tourner exactement le même OS et la même application prouve que l’usage d’une infrastructure logicielle conforme FACE permet à des avionneurs gérant différents types d’aéronefs d’implémenter des fonctionnalités communes sur des solutions matérielles optimisées en taille, poids, consommation et coût (SWaP-C) pour chaque plate-forme avionique.

« La promesse du standard FACE est d’offrir une plus grande flexibilité aux concepteurs de systèmes militaires, de simplifier leur logistique, d’améliorer l’interopérabilité et d’éliminer les solutions propriétaires coûteuses », assure Lynn Bamford, senior vice-présidente et directrice générale de la division Defense Solutions de Curtiss-Wright. Par ailleurs la capacité du système d’exploitation compatible FACE Integrity-178 tuMP à prendre en charge les trois architectures de processeur majeures répandues sur les cartes 3U VPX (Intel x86, Power et Arm) permet aux concepteurs de choisir la combinaison optimale des processeurs et de l’OS au moment de l’intégration d’un système SWAP-C aligné sur le standard FACE, précisent encore les trois partenaires.

Sur le même sujet