L'embarqué > Matériel & systèmes > Sous-système > Avec WyzBee, Redpine lance à son tour une plate-forme tout-en-un pour objets connectés

Avec WyzBee, Redpine lance à son tour une plate-forme tout-en-un pour objets connectés

Publié le 28 août 2015 à 11:51 par Pierrick Arlot        Sous-système Redpine

WyzBee Redpine

Faciliter le prototypage et le développement d’objets connectés est aujourd’hui le leitmotiv de bon nombre de fabricants de modules radio « intelligents ». Après des sociétés comme Thingsquare, Electric Imp, Samsung ou Sierra Wireless (pour ne citer qu’elles), l’américain Redpine Signals, spécialiste des circuits et modules radio Wi-Fi, se lance à son tour dans l’arène avec WyzBee, une plate-forme tout-en-un (matériel et logiciel) dédiée à la création d’objets connectés, au développement d’applications ad hoc et à leur mise en relation avec le nuage.

La plate-forme WyzBee repose en pratique sur une carte de petites dimensions qui héberge un module de connectivité radio multiprotocole (Wi-Fi, Bluetooth 4.1, ZigBee) référencé WiSeMCU chez Redpine, des capteurs inertiels six axes (d’origine mCube), un récepteur infrarouge, un port de débogage, des boutons-poussoirs, des LED, des ports USB et un connecteur d’extension du nom de WyzBee Thing. Dans le détail, le module WiSeMCU embarque, d’une part, un microcontrôleur à cœur ARM Cortex-M4F cadencé jusqu’à 100 MHz et apte à exécuter une pile réseau TCP/IP et les protocoles de sécurité SSL/TLS/HTTPS et, d’autre part, le circuit RS9113 de Redpine. Un circuit disponible depuis 2013 qui intègre simultanément la connectivité Wi-Fi 802.11n bibande, ZigBee et Bluetooth 4.1 bimode et qui se distingue aussi par la présence d’un bloc de sécurité PUF (Physical Unclonable Functions) assurant l’identification et l’authentification de l’objet.

Le connecteur WyzBee Thing peut, quant à lui, recevoir des modules d’extension périphériques dénommés Things et déjà disponibles chez l’Américain (audio, GSM, GPS, afficheur tactile, batterie rechargeable, capteurs additionnels…).

ôté logiciels, la plate-forme WyzBee supporte des environnements comme IAR, Keil ou CoIDE (CooCox) et peut se connecter au cloud au travers du framework hébergé dans le nuage WyzBee IoT Cloud. L’ensemble est complété par l’outil de débogage WyzBee Workbench qui permet l’analyse et le débogage du trafic de données et de toutes les transactions (y compris les échanges sécurisés SSL) entre l’objet et le cloud.

Sur le même sujet