L'embarqué > Matériel & systèmes > Sous-système > Avec la Compute Card au format carte de crédit, Intel veut glisser un PC dans (presque) tout

Avec la Compute Card au format carte de crédit, Intel veut glisser un PC dans (presque) tout

Publié le 11 janvier 2017 à 12:37 par Pierrick Arlot        Sous-système Intel

Intel Compute Card

Dévoilée par Intel à l’occasion du CES 2017, la Compute Card a l’ambition ni plus ni moins (c’est en tout cas ce que clame son concepteur) de transformer la façon dans les capacités de calcul et les fonctions de connectivité peuvent être intégrées et exploitées dans des équipements embarqués (ou non).

De fait, au format d’une taille de crédit (94,5 x 55 x 5 mm), la Compute Card, dont la disponibilité est prévue vers la mi-2017, a vocation à rassembler tous les éléments d’un micro-ordinateur, du processeur de type SoC (les Core de 7e génération Kaby Lake en premier lieu) à la mémoire et au sous-système de stockage en passant par la connectivité sans fil et diverses options d’entrées/sorties. L’idée étant que les équipementiers puissent l’optimiser pour les spécificités de leurs produits, que ceux-ci soient des réfrigérateurs interactifs, des distributeurs évolués, des caméras de sécurité ou des passerelles de l’Internet des objets.

Selon Intel, les utilisateurs de la Compute Card n’auront qu’à concevoir un emplacement standard dédié dans leurs équipements et l’équiper d’une connectique ad hoc, en l’occurrence un connecteur de type USB-C doté d’extensions capable de véhiculer des signaux USB, PCIe, HDMI, DisplayPort, etc. La société américaine travaille d’ores et déjà avec divers partenaires comme Dell HP, Lenovo et Sharp afin de développer des produits mettant en œuvre le concept. Reste à savoir ce qu’en penseront les fabricants de cartes et modules embarqués basés sur les processeurs Core, traditionnels associés d’Intel sur les marchés que semble viser le numéro un des semi-conducteurs avec sa Compute Card…

Sur le même sujet