L'embarqué > Logiciel > Middleware > Avec Azul, Eurotech met du Java open source sur ses cartes et calculateurs edge embarqués

Avec Azul, Eurotech met du Java open source sur ses cartes et calculateurs edge embarqués

Publié le 12 mars 2019 à 12:01 par Pierrick Arlot        Middleware Eurotech

Catalyst AL

Le franco-italien Eurotech, fournisseur de systèmes embarqués et de solutions logicielles pour l’Internet des objets industriel, s’est lancé dans une collaboration avec l’éditeur Azul, spécialiste des environnements d’exécution Java. Ensemble les deux entreprises estiment pouvoir livrer aux développeurs Java travaillant sur des plates-formes matérielles d’Eurotech des images 100% open source, testées et certifiées de l’implémentation libre OpenJDK.

Azul Systems propose depuis 2014 Zulu Embedded, une machine virtuelle Java pour les secteurs de l’embarqué et de l’IoT présentée comme 100% open source et bâtie sur OpenJDK, l’implémentation libre de la plate-forme Java SE. Zulu Embedded est disponible sur de multiples architectures de processeurs (x86, Arm, Mips, Power, Sparcv9…). De son côté, Eurotech dispose d’un portefeuille étoffé de cartes et modules embarqués et de passerelles IoT, et commercialise également du middleware IoT (en particulier le middleware ESF compatible Java/OSGi) et une plate-forme IoT dans le nuage (Everyware Cloud).

« L’arrivée d’Azul au sein de notre écosystème de partenaires permet de proposer à nos clients un autre bloc technologique qui, une fois intégré dans une solution complète, répond à leurs attentes lorsqu’ils développement des applications et services IoT embarqués », indique Giuseppe Surace, Chief Products ans Marketing Officer chez Eurotech.

A noter que la société franco-italienne a récemment annoncé un nouveau module processeur au format propriétaire Catalyst AL de 100 x 67 mm, spécialement taillé pour les applications à basse consommation intégrées dans des systèmes durcis sans ventilation. Architecturé autour d’un processeur Intel Atom E3900 à double ou quadruple cœur, ce module embarque jusqu’à 8 Go de RAM avec ECC, jusqu’à 32 Go de mémoire de stockage eMMC et deux interfaces SATA.

Apte à fonctionner dans une gamme de température de -40°C à +85°C, le Catalyst AL a été conçu pour répondre aux exigences de haute fiabilité et de continuité opérationnelle des applications à long cycle de vie dans les domaines les plus exigeants de l’industriel et des transports. A ce titre, il vient en remplacement des anciennes générations Catalyst BT, TC et XL sans que l’équipementier ait à apporter des modifications (ou alors minimes) à des cartes porteuses existantes, assure Eurotech. Le module Catalyst AL, dont la disponibilité est prévue à partir du quatrième trimestre 2019, peut gérer jusqu’à trois écrans indépendants en simultané et dispose d’une entrée Mipi pour caméra. On y trouve aussi des interfaces série haut débit, USB 3.0 et 2.0, Gigabit Ethernet et GPIO.

Sur le même sujet