L'embarqué > Logiciel > Développement > Automobile : Vector et Sysgo s'associent pour créer une plate-forme Adaptive Autosar

Automobile : Vector et Sysgo s'associent pour créer une plate-forme Adaptive Autosar

Publié le 11 décembre 2017 à 12:58 par François Gauthier        Développement Vector

Vector Sysgo Autosar adaptive

Les sociétés Vector et Sysgo annoncent la création d’une entreprise commune détenue à 50% par les deux compagnies et chargée de développer une plate-forme logicielle intégrée composée des logiciels de base (Basic Software) conformes Autosar et rassemblés sous la marque Microsar chez Vector, et du système d'exploitation temps réel PikeOS de Sysgo. Selon les deux partenaires, l’expertise en matière de sécurité et de sûreté de fonctionnement de Sysgo,combinée à l’expérience de Vector dans les outils de développement de logiciels embarqués conformes à la méthodologie Autosar, va offrir aux développeurs une solution ad hoc pour la conception et la mise au point des ECU (Electronic Control Units) automobiles de nouvelle génération fondées sur le standard Adaptive Autosar.

L'approche Adaptive Autosar s'appuie, à côté des API traditionnelles décrites dans les documents du consortium Autosar, sur des clusters fonctionnels aptes à gérer de façon dynamique des applications et des services". Des mécanismes intégrés permettent d'y démarrer et d’arrêter les applications à travers un gestionnaire d’exécution (Execution Manager). Au sein de la plate-forme Autosar Adaptive, la prise en charge de divers systèmes d'exploitation est aussi permise via l'intégration d'un sous-ensemble des API Posix (le profil PSE51 défini par l’IEEE en l'occurrence).

Dans ce cadre, les ECU pour la conduite automatisée, les serveurs d'applications multifonctions et les systèmes d'info-divertissement des véhicules autonomes vont, selon Vector et Sysgo, s’appuyer sur la plate-forme Adaptive Autosar en tant que socle normatif. L'hyperviseur PikeOS et le système d'exploitation Posix associé vont ainsi constituer les fondations de l'architecture logicielle développée par les deux sociétés.

Les travaux conjoints vont notamment porter sur l’étude des interactions entre le système PikeOS et les Basic Software Adaptive Autosar, en particulier dans le cadre des calculateurs de sécurité conformes à la norme ISO 26262 aptes à isoler des applications individuelles afin de pouvoir utiliser en toute sécurité les logiciels cotés QM (Quality Managment) et Asil (Automotive Safety Integrity Level). En plus des exigences ISO 26262 jusqu'au niveau Asil D, la plate-forme prendra en charge des fonctions telles que le démarrage rapide et sera dotée de mécanismes de protection contre les accès non autorisés.

Une version de la solution commune pour des applications de prototypage est prévue pour la fin de cette année. Des versions de série pour les unités de contrôle de sécurité sont envisagées pour 2019 ; elles seront commercialisées par les deux firmes.

Sur le même sujet