L'embarqué > Logiciel > Algorithmes > Automobile : Renesas et StradVision collaborent sur la reconnaissance d’objets pour caméras intelligentes

Automobile : Renesas et StradVision collaborent sur la reconnaissance d’objets pour caméras intelligentes

Publié le 02 octobre 2019 à 11:32 par Pierrick Arlot        Algorithmes Renesas

Renesas StradVision

Renesas s’est engagé dans une collaboration avec la jeune société californienne StradVision, fondée en 2014, spécialiste du traitement de la vision artificielle pour véhicules autonomes et doté d’un fort savoir-faire en apprentissage profond, afin de développer une solution de reconnaissance d’objets pour caméras intelligentes déployées dans les applications d’assistance évoluée à la conduite automobile ADAS.

Selon le fournisseur de semi-conducteurs, les implémentations ADAS de nouvelle génération nécessitent en effet une reconnaissance d'objet de haute précision, capable de détecter les usagers de la route vulnérables, tels que les piétons et les cyclistes. Dans le même temps, pour les véhicules d’entrée et de milieu de gamme, ces systèmes doivent se révéler particulièrement sobres.

C’est dans ce cadre qu’il faut replacer l’annonce de la coopération entre Renesas et StradVision, dont le logiciel de reconnaissance d’objets fondé sur l’apprentissage profond a été optimisé pour les puces-systèmes pour caméras automobiles frontales R-Car V3H et V3M de Renesas. Ces deux SoC intègrent un moteur matériel spécifique réservé à l’exécution de réseaux de neurones à convolution (CNN) qui permettent d’accélérer le logiciel d’apprentissage profond SVNet de StradVision avec une consommation électrique minimale, assure Renesas.

Le logiciel SVNet serait reconnu pour sa précision de reconnaissance dans les environnements faiblement éclairés et sa capacité à traiter les obstructions lorsque des objets sont partiellement cachés par d'autres. Associé à la puce-système R-Car V3H dans une version basique, il est censé assurer la reconnaissance simultanée de véhicules, de personnes et de voies de circulation, en traitant les données d’image à une vitesse de 25 images par seconde, permettant ainsi une évaluation rapide et le développement de preuves de concept (POC). A partir de ces fonctionnalités de base, les développeurs souhaitant personnaliser le logiciel en ajoutant des panneaux de signalisation, des marquages au sol et d’autres objets comme cibles de reconnaissance pourront faire appel à StradVision qui prendra en charge toutes les étapes de mise au point, de la formation à l’intégration des logiciels pour les véhicules fabriqués en série.

La solution commune à Renesas et StradVision, avec le support au développement de ce dernier, sera disponible début 2020.

Vous pouvez aussi suivre nos actualités sur la vitrine LinkedIN de L'Embarqué consacrée à l’intelligence artificielle dans l’embarqué : Embedded-IA https://www.linkedin.com/showcase/embedded-ia/

Sur le même sujet