L'embarqué > Instrumentation > Fonction logicielle > Automobile : Pico Technology facilite le décodage et le test des réseaux BroadR-Reach

Automobile : Pico Technology facilite le décodage et le test des réseaux BroadR-Reach

Publié le 28 novembre 2019 à 10:06 par François Gauthier        Fonction logicielle Pico Technology

Pico Technology BroadR-Reach

La firme britannique Pico Technology, qui fournit des solutions de test et de mesure, a publié un logiciel de décodage et d’analyse de données véhiculées sur un réseau compatible avec la technologie BroadR-Reach, l’Ethernet automobile à 100 Mbit/s. Objectif : simplifier les tests et le débogage de systèmes embarqués dans les voitures et interconnectés par cette technologie, en associant un logiciel de test avec un coupleur directionnel “logiciel” non intrusif pour séparer le trafic en amont et en aval sur des lignes de communication en duplex intégral.

Pour rappel, BroadR-Reach permet à plusieurs systèmes embarqués d'accéder simultanément à des informations via une seule paire torsadée d'un câblage non blindé. Cette technologie fournit des données relativement rapides, à 100 Mbit/s, avec des coûts de connectivité et un poids de câblage réduits. La couche physique BroadR-Reach (BR-PHY) utilise une signalisation de type PAM3 (modulation d'amplitude en impulsions à trois niveaux) dans une largeur de bande de 33 MHz, ainsi qu'une technique d'embrouillage des données pour égaliser la densité spectrale de puissance dans la bande attribuée. La technologie fonctionne comme une connexion en duplex intégral avec des transmissions simultanées maître-esclave/esclave-maître. Elle est donc plus difficile à tester que les réseaux de génération précédente tels que CAN, CAN-FD ou FlexRay.

Jusqu'à présent, la plupart des solutions de test pour l'Ethernet automobile, selon Pico Technology, nécessite l'insertion d'un coupleur matériel pour séparer les flux de données bidirectionnels. Mais de tels coupleurs peuvent interférer avec le fonctionnement normal du réseau et produire des résultats de test trompeurs. Le coupleur directionnel proposé avec PicoScope Software, dans le cadre de la solution de test des réseaux BroadR-Reach, met à profit seulement deux points de mesure de tension différentielle non intrusifs distants (via les sondes différentielles TA045 à 200 MHz de la société), ainsi que la vitesse de propagation connue dans un câble standard RG58 ou Cat5, afin de séparer les formes d'onde de données transmises dans chaque direction.

Une fois que les formes d'onde ont été séparées pour afficher le trafic amont et aval, le décodeur de PicoScope est mis en œuvre pour afficher le contenu de chaque paquet de données, aligné avec la forme d'onde transmise. Si nécessaire, deux coupleurs directionnels logiciels peuvent être configurés et décodés pour afficher simultanément les communications maître/esclave et esclave/maître. Les données décodées peuvent également être affichées sous forme de liste pour faciliter la visualisation. Des outils de filtrage et de recherche sont aussi fournis pour aider les ingénieurs à se concentrer sur des contenus d’intérêt spécifiques concernant les paquets et les champs.

La solution inclut en standard le logiciel d'application PicoScope 6.14.10 et s'appuie sur le savoir-faire de la société pour l’analyse des protocoles automobiles CAN, CAN-FD, FlexRay, LIN et SENT. Elle s’utilise avec les analyseurs PicoScope 6000, dotés d’une bande passante analogique de 250 à 500 MHz, d’un taux d’échantillonnage de 5 Géch./s et d’une mémoire de capture des données jusqu'à 2 gigaéchantillons.

Sur le même sujet