L'embarqué > Marchés > Conjoncture > Automobile : LG et Luxoft créent une société commune pour doper l’usage de webOS Auto

Automobile : LG et Luxoft créent une société commune pour doper l’usage de webOS Auto

Publié le 15 janvier 2020 à 11:57 par Pierrick Arlot        Conjoncture

webOS Auto

Propriété de l’américain DXC Technology depuis l’année dernière, l’entreprise d’ingénierie et de services informatiques Luxoft, qui possède une forte expertise dans le domaine de l’automobile, va créer une société commune avec LG Electronics dans le domaine de l’automobile. Objectif de cette joint-venture dont les activités devraient officiellement commencer au cours du premier trimestre 2020 : accélérer le déploiement de tableaux de bord numériques, de systèmes d’infodivertissement embarqués, d’équipements multimédias pour siège arrière et de solutions de mobilité partagée bâties sur la plate-forme logicielle webOS Auto.

La création de cette société commune fait suite à un partenariat engagé en 2018 entre les deux entreprises en vue de développer un environnement webOS de nouvelle génération, adapté à des marchés comme l’automobile, la robotique et la maison connectée, et d’étendre ses fonctionnalités et l’écosystème afférent. Ce partenariat a conduit à la création de webOS Auto, une plate-forme ouverte et collaborative pour « la mobilité intelligente et partagée », dotée de composants essentiels liés notamment au traitement multimédia, au contrôle multi-écran, à la connectivité et à la sécurité.

Selon Luxoft et LG, les constructeurs automobiles et leurs partenaires clés, les gestionnaires de flottes de véhicules et les fournisseurs de services de mobilité partagée peuvent d’ores et déjà déployer webOS Auto dans des équipements produits en grande série comme les tableaux de bord numériques, les systèmes de divertissement pour siège arrière ou les afficheurs de console centrale pour systèmes d’autopartage. Luxoft, pour sa part, a déjà implémenté webOS Auto dans Luxoft HALO, une plate-forme qui donne accès à des services interactifs et des contenus personnalisés de façon intuitive pour les passagers d'un véhicule, plate-forme qui a aussi bénéficié du concours d'Amazon Alexa et du spécialiste de la cartographie en ligne Mapbox.

On se souviendra que l’environnement logiciel webOS, tombé dans l’escarcelle de LG en 2013, avait été édité en 2018 par la société coréenne dans une version accessible en open source. Le système d’exploitation, avant d’atterrir chez LG, avait transité un temps chez HP après le rachat début 2010 du fabricant de terminaux mobiles Palm par le géant informatique. L’équipementier coréen, pour sa part, a intégré webOS dans sa gamme de téléviseurs connectés.

Sur le même sujet