L'embarqué > Logiciel > Développement > Automobile : la plate-forme Autosar Adaptive renforce ses fonctions de gestion de communication et de diagnostic

Automobile : la plate-forme Autosar Adaptive renforce ses fonctions de gestion de communication et de diagnostic

Publié le 29 janvier 2018 à 12:53 par François Gauthier        Développement

Autosar Adaptive

Avec la version R17-10 de la plate-forme adaptative Autosar (AUTomotive Open System Architecture), le consortium industriel éponyme en charge de cette spécification conçue pour le développement de logiciels embarqués dans l’automobile, renforce les possibilités offertes par cette approche ouverte : fonctions de communication telles que la synchronisation de l'heure entre tous les calculateurs, prise en charge complète des normes de diagnostic ISO13400/ISO14229 et fonctions de gestion d'exécution telles que le traitement de l'état des machines. Dans cette version de la plate-forme Autosar Adaptive, les fonctionnalités liées à la sécurité et à la sûreté de fonctionnement ont également été améliorées.

« Cette version ouvre la voie au développement d’applications pour les véhicules à conduite autonome, a déclaré le porte-parole d'Autosar Thomas Scharnhorst. De plus, en fournissant des spécifications et une mise en œuvre de référence pour ses partenaires, la version 17-10 constitue une étape importante avant la mise à disposition de l'ensemble complet des spécifications Autosar Adaptive prévues pour l'automne 2018. »

Pour rappel, la plate-forme Autosar Adaptive a été lancée en mars 2017 en tant que plate-forme d'intégration standardisée pour les unités de contrôle électroniques (ECU) bâties sur des systèmes d’exploitation respectant le standard Posix. Avec comme nouveauté essentielle la mise à disposition des développeurs d’un code de référence afin de limiter les problèmes d’interopérabilité entre outils et codes se revendiquant de la spécification Autosar. A la différence du standard Autosar « classique » où la configuration logicielle des ECU est figée au niveau fonctionnel après la phase de développement, le standard Autosar Adaptive permet aussi de faire évoluer les applications et fonctionnalités portées par une ECU automobile tout au long du cycle de vie d’un véhicule via, notamment, des mises à jour over-the-air.

Dans le détail, une des principales réalisations de la plate-forme Autosar Adaptive R17-10 est la prise en charge des services Web RESTful. REST (REpresentational State Transfer) est un paradigme de programmation pour les systèmes distribués, comme les services Web. Ces derniers lorsqu’ils sont compatibles REST permettent aux systèmes demandeurs d'accéder et de manipuler les représentations textuelles des ressources Web en utilisant un ensemble uniforme et prédéfini d'opérations sans état, facilitant ainsi la réalisation d’une interface unifiée.

La version 17-10 contient également plusieurs ajouts à la gestion de l'exécution, comme la gestion des ressources, un framework de reprise d’action et la gestion de l'état de la machine. Ces modifications permettent à la plate-forme de réagir aux erreurs de manière flexible et d'éviter les interférences. Au-delà, la mise en œuvre de la norme ISO13400/ISO14229 permet une compatibilité avec les deux types de diagnostic pour des systèmes reposant soit sur le protocole IP, soit sur le bus CAN.

 

Sur le même sujet