L'embarqué > Marchés > Conjoncture > Automobile et mobilités : le pôle de compétitivité Mov’eo se transforme en NextMove

Automobile et mobilités : le pôle de compétitivité Mov’eo se transforme en NextMove

Publié le 07 janvier 2021 à 11:33 par François Gauthier        Conjoncture

Automobile et mobilités : le pôle de compétitivité Mov’eo se transforme en NextMove

Le pôle de compétitivité Mov’eo, qui soutient depuis 2006 l’écosystème d’innovation de la filière française automobile et mobilités, devient NextMove en 2021, une décision qui fait suite à la fusion en novembre 2019 du pôle Mov’eo, de l’Association régionale des industries automobiles de Normandie (Aria Normandie) et du Réseau automobilité et véhicules en Île-de-France (Ravi). Cette nouvelle organisation reprend les ambitions et objectifs visés par le pôle de compétitivité, implanté sur les régions Normandie et Île-de-France, avec pour mission de regrouper l’ensemble de la chaîne de valeur de la filière Automobile & Mobilités.

Objectif affiché : favoriser l’invention, l’expérimentation et l’industrialisation des expériences de mobilité de demain sur le sol français. En rassemblant les membres de Mov’eo, du Ravi et de l’Aria Normandie en une seule et même identité, tous les acteurs de la chaîne de valeur seront désormais représentés au sein du pôle : industriels, fournisseurs de services, collectivités, entrepreneurs, chercheurs, académiques et institutions.

Le pôle passe ainsi de 380 à 600 membres sous l’entité NextMove, avec l’objectif d’atteindre les 800 membres d’ici à 2022. Le pôle accompagne plus de 500 projets labellisés (dont plus de 250 sont financés).

Cette union permettra également, selon ses promoteurs, d’accroître le travail collaboratif entre ses membres.

NextMove souhaite aussi s’inscrire dans la dynamique et la nécessité actuelle de recréer le “Made in France” industriel en animant un espace où les acteurs de la filière tissent de nouveaux liens et innovent pour développer ensemble les produits, les services, les procédés et les technologies de la mobilité de demain.

« Les prochaines années vont être charnières pour se positionner sur des technologies, services et marchés clés, explique Rémi Bastien, président de NextMove. Notre territoire, dont le cœur est la vallée de la Seine, la “Mobility Valley” française, ne peut perdurer qu’en possédant une capacité complète d’innovation, de développement, d’expérimentation et d’industrialisation de solutions de mobilité. Cette capacité ne peut s‘acquérir que collectivement, et c’est en rassemblant tous les acteurs de la filière et de la chaîne de valeur que nous relèverons ces défis et consoliderons cet écosystème qui crée plus de valeur et d’emplois en France. »

Sur le même sujet