L'embarqué > Logiciel > Plate-forme > Automobile : Elektrobit lance le premier OS Autosar certifiable Asil D pour architectures multicœurs

Automobile : Elektrobit lance le premier OS Autosar certifiable Asil D pour architectures multicœurs

Publié le 15 octobre 2014 à 10:36 par Pierrick Arlot        Plate-forme Elektrobit

Autosar multicoeur

Sous le nom d’EB tresos Safety OS Multi-Core, la firme finlandaise Elektrobit a développé ce qu’elle présente comme le premier système d’exploitation compatible Autosar pour unités de commande électroniques (ECU) automobiles qui soit à la fois adapté aux architectures multicœurs et utilisable dans des ECU conformes au niveau le plus élevé de sûreté de fonctionnement (Asil D) spécifié par le norme ISO 26262.

Selon Elektrobit, les constructeurs automobiles se dirigent inexorablement vers des architectures de contrôle/commande basées sur un nombre limité d’ECU capables d’exécuter des fonctions critiques de plus en plus diverses et variées. Dans ce cadre, les microprocesseurs ou microcontrôleurs monocœurs atteignent leurs limites et le marché s’oriente vers des circuits multicœurs, même pour des fonctions obéissant à des contraintes strictes de sûreté de fonctionnement (assistance évoluée à la conduite, direction assistée, électrique, etc.).

Afin de répondre à ces besoins, le système d’exploitation EB tresos Safety OS Multi-Core permet l’intégration de différentes fonctionnalités logicielles, issues éventuellement de fournisseurs différents, au sein d’un même environnement multicœur Autosar, et ce sans interférence entre elles. Selon Elektrobit, il est alors possible de distribuer les composants logiciels sur différents cœurs sans affecter la disponibilité de chaque cœur. Pour l’heure, le système d’exploitation du Finlandais est disponible sur des microcontrôleurs automobiles à sûreté de fonctionnement comme les modèles Aurix d’Infineon et Qorivva de Freescale.    

Sur le même sujet