L'embarqué > Instrumentation > Outil de test > Automobile : Anritsu et dSPACE s’associent pour simuler et tester des applications V2X en 5G

Automobile : Anritsu et dSPACE s’associent pour simuler et tester des applications V2X en 5G

Publié le 16 janvier 2020 à 12:52 par François Gauthier        Outil de test dSPACE

Anritsu + dSPACE

Le spécialiste des équipements de test et mesure Anritsu et le fournisseur de solutions pour le développement de systèmes embarqués dans l’automobile dSPACE vont présenter fin février lors du prochain salon Mobile World Congress l'intégration d’un émulateur de réseau 5G dans un système Hardware-In-the-Loop (HIL). Et ce en vue de développer la prochaine génération d’applications automobiles destinées aux véhicules connectés.

La démonstration porte sur des tests de conduite virtuelle avec des tests complets d’applications V2I (vehicle-to-infrastructure) destinées à optimiser la circulation et à partager des données de capteurs, l’ensemble éant alimenté par une simulation réaliste du véhicule et de l'environnement avec une infrastructure intelligente et une communication 5G. La combinaison du 5G et de l'Edge Cloud, qui promet des débits de données élevés et de faibles temps de latence, a, selon les deux sociétés, le potentiel de mettre en œuvre des applications nouvelles, telles que le partage de données brutes issues de capteurs avec des véhicules et des infrastructures. Avec en ligne de mire une perception coopérative, une intelligence d'essaimage fondée sur des algorithmes d’intelligence artificielle pour in fine obtenir une optimisation du trafic en temps réel, et rendre la conduite automatisée plus sûre. Mais sans une infrastructure de banc d'essais 5G appropriée, le développement de telles applications peut s'avérer difficile.

Le cas démontré lors du Mobile World Congress va s’appuyer sur la station de test de communication radio MT8000A d’Anritsu, une solution de test fonctionnel et de protocoles RF pour la 5G et sur le système temps réel Scalexio de dSPACE pour la simulation HIL ou le prototypage rapide. Pour un test réaliste d'un dispositif et d'une application V2X, Scalexio sera ici complété par la simulation d'essais de conduite virtuelle avec les ASM (Automotive Simulation Models) de dSPACE, qui sont des modèles Simulink ouverts destinés à simuler le véhicule et son environnement, la route, la circulation, les infrastructures. De plus, une interface logicielle spécifique a été développée pour connecter la station de test Anritsu et contrôler la liaison mobile 5G à l'arrière-plan pendant la simulation en temps réel.

« Cette solution permet le développement précoce d'applications pour la conduite automatisée connectée et coopérative reposant sur la 5G, avec des calculs élaborés en laboratoire sans dépendre de l'infrastructure locale, précise Gregor Hordys, responsable pour la connectivité chez dSPACE. Elle permet également de valider l'ensemble de la chaîne de traitement V2X. »

Sur le même sujet