L'embarqué > Matériel & systèmes > Composant > Audio automobile : les DSP d’Analog Devices musclent mémoire et vitesse d’exécution

Audio automobile : les DSP d’Analog Devices musclent mémoire et vitesse d’exécution

Publié le 29 mai 2017 à 12:58 par François Gauthier        Composant  Analog Devices

Analog Devices DSP Audio

Le fournisseur de semi-conducteurs Analog Devices ajoute à son catalogue quatre nouveaux processeurs de signal numérique (DSP) à virgule fixe qualifiés pour les applications audio embarquées dans les voitures. Conçus pour répondre aux exigences des algorithmes audio, ces circuits référencés SigmaDSP ADAU146x sont dotés de capacités élevées de mémoire interne pour le stockage des programmes et des données, soit de 48 à 80 Kmots pour les données et de 16 à 24 Kmots pour les programmes, des valeurs respectivement triplée et doublée par rapport aux caractéristiques des modèles de génération précédente.

Les ADAU1463 et ADAU1467 sont fournis en boîtier LFCSP à 88 broches dont huit peuvent être configurées en entrée ou sortie de données série. Ces broches supplémentaires apportent, selon Analog Devices, une flexibilité accrue dans la conception des amplificateurs ou des systèmes multimédias afin de prendre en charge des applications du type mains libres, annulation active du bruit ou algorithmes de réduction du bruit acoustique.

Ces DSP reposent sur une architecture matérielle unique basée sur une quadruple architecture MAC et incluent des accélérateurs audio spécifiques qui optimisent les performances de calcul des applications où la latence constitue un paramètre critique. Les DSP de la série ADAU146x utilisent l’outil de programmation graphique SigmaStudio d’Analog Devices afin de développer et de régler des flux de signaux.

Dans le détail, la série des ADAU146x dispose d’un cœur DSP cadencé à 150 MHz ou d’un cœur cadencé à 300 MHz. Ce dernier offre des performances de calcul jusqu’à 1,2 GMACs et exécute 6 144 instructions à la fréquence d’échantillonnage audio de 48 kHz.

Les convertisseurs de fréquence d’échantillonnage asynchrone (ASRC) stéréo intégrés, la matrice de routage des signaux audio et une mémoire RAM intégrée visent à simplifier l’exécution d’algorithmes exigeants. Le générateur d’horloge flexible avec boucle à verrouillage de phase (PLL) intégré peut produire simultanément jusqu’à 15 échantillons audio. Quant aux DSP à haut rendement énergétique de la série, ils exécutent des flux de signaux complets en consommant quelques centaines de milliwatts (mW) et moins d’un watt avec une charge de programme maximale (à 25°C).

Des ports série configurables, des interfaces S/PDIF, des broches d’entrée/sortie polyvalentes et les convertisseurs analogiques/numériques auxiliaires sur 10 bits permettent aux DSP d’interagir avec d’autres composants audio tels que des convertisseurs analogiques/numériques ou numériques/analogiques, des périphériques audio numériques, des amplificateurs…

Disponibles à partir de juillet et août 2017, ces DSP peuvent être évalués et testés via des cartes de développement fournies par Analog Devices.

Sur le même sujet