L'embarqué > Matériel & systèmes > Sous-système > Arrow met le microcontrôleur radio STM32 à double cœur de ST sur un module de 14,6 x 14,6 mm

Arrow met le microcontrôleur radio STM32 à double cœur de ST sur un module de 14,6 x 14,6 mm

Publié le 11 juin 2019 à 08:31 par Pierrick Arlot        Sous-système Arrow

Arrow Sharky

Le distributeur Arrow lance une famille de modules radio destinés aux concepteurs d’objets connectés qui tire parti des caractéristiques du microcontrôleur sans fil à double cœur éco-efficace STM32WB55 de STMicroelectronics. Pour rappel, les puces-systèmes de la famille STM32WB, annoncée par le constructeur franco-italien en février 2018, reposent sur l’architecture de base d’un microcontrôleur STM32L4, modèle à très basse consommation fondé sur un cœur Arm Cortex-M4, et lui associent un cœur Cortex M0+ autonome apte à gérer des communications radio selon les protocoles Bluetooth 5 Low Energy (BLE) et IEEE 802.15.4 à 2,4 GHz. Le SoC utilise le cœur Cortex-M4 pour exécuter l'application utilisateur et le cœur Cortex-M0+ pour assurer le fonctionnement des liens radio BLE, IEEE 802.15.4, OpenThread, ZigBee ou d'autres protocoles propriétaires, ainsi que les tâches de sécurité. 

Dans le détail, les modules IoT Sharky d’Arrow ont été développés en collaboration avec le concepteur italien Midatronics. Les références MDX-STWBP-01 et MDX-STWUP-R01 offrent respectivement le choix entre une antenne PCB embarquée ou un connecteur UFL pour fixer une antenne externe. A noter que le circuit balun pour le raccordement de l’antenne est intégré dans le microcontrôleur. En alternative, le module SharkyPro MDX-STWBC-R01 embarque une antenne puce, tandis que la référence SharkyPro MDX-STWBW-R01 est fournie sans antenne.

Selon Arrow, les modules consomment 13 nA en mode arrêt et 600 nA en mode veille avec l’horloge temps réel et la mémoire RAM sous tension. Avec une sensibilité en réception de -96 dBm et une puissance de sortie RF programmable, la consommation en mode actif est limitée à seulement 4,5 mA en réception et en émission à 0 dBm. Côté sécurité, le microcontrôleur de ST propose un mécanisme innovant de stockage embarqué des clés utilisateur, associé à un moteur de chiffrement bâti sur les courbes elliptiques pour les autorisations par clé publique (PKA, Public Key Authentication), ainsi que la prise en charge matérielle du chiffrement AES sur 256 bits.

Les modules Sharky affichent des dimensions de 16 x 27,25 mm tandis que les variantes Sharkypro mesurent 14,6 x 23 mm et 14,6 x 14,6 mm (pour la version sans antenne).

Sur le même sujet