L'embarqué > Logiciel > Middleware > Arbor développe une technologie anti-crash du Bios pour sécuriser les systèmes embarqués

Arbor développe une technologie anti-crash du Bios pour sécuriser les systèmes embarqués

Publié le 27 janvier 2017 à 12:31 par François Gauthier        Middleware Arbor

Arbor Bios Act

Le taïwanais Arbor Technology, fournisseur de systèmes, cartes et modules pour les marchés de l'industriel et de l'embarqué, a développé pour ses propres architectures une technologie logicielle de sécurisation du Bios (Basic Input Output System), ensemble de fonctions contenues dans la mémoire ROM d’une carte mère qui assurent des opérations basiques lors de la mise sous tension (identification des périphériques d’entrées/sorties connectés, zones mémoire présentes, etc).

Lorsqu'un Bios rencontre un bogue, le PC ne peut en général plus redémarrer, en raison des paramètres Bios perdus. Les équipes de R&D d'Arbor ont donc développé une solution pour rendre n’importe quel Bios stable et fiable. Cette approche baptisée BIOS-ACT ou BIOS-Anti-Crash Technology repose sur l'intégration de deux mémoires flash dédiées au Bios sur les cartes mères qui apportent cette fonctionnalité. L'une est la flash système de la plate-forme et de son processeur principal (CPU), l'autre est une mémoire flash gérée par un microcontrôleur tiers. Si le système de démarrage sur la mémoire flash est endommagé, il est alors possible de le récupérer de la flash Bios externe (voir illustration ci-dessous). 

Du coup, la technologie BIOS-ACT d'Arbor procure trois fonctions principales : le contrôle en temps réel du Bios, la récupération automatique du Bios et la synchronisation de la mise à jour du Bios système et de la mémoire flash gérée par le microcontrôleur...

 

 

 

 

Sur le même sujet