L'embarqué > Matériel & systèmes > Sous-système > Après F&S, Ka-Ro lance à son tour un module processeur basé sur l’i.MX6UltraLite de Freescale

Après F&S, Ka-Ro lance à son tour un module processeur basé sur l’i.MX6UltraLite de Freescale

Publié le 05 octobre 2015 à 11:30 par Pierrick Arlot        Sous-système

Module Ka-Ri i.MX6UltraLite
C’est la fameuse loi des séries. A peine le spécialiste allemand des modules processeurs F&S a-t-il annoncé un premier modèle basé sur l’i.MX6UtraLite que son compatriote Ka-Ro Electronics (dont les produits sont disponibles en France auprès de Direct Insight et Sitre) en fait de même ! Ka-Ro compte en effet proposer d’ici à la fin de l’année au sein de sa gamme TXCOM un module processeur architecturé autour du circuit à cœur ARM Cortex-A7 que Freescale a dévoilé en mai 2015.
 
Avec des dimensions de 68 x 26 mm (à comparer aux 47 x 62 mm du produit efus de F&S), le module TX6UL au format Sodimm cible des marchés où éco-efficacité, sécurité et faible encombrement sont de prime importance : passerelles et concentrateurs industriels, terminaux médicaux portables, systèmes d’automatisation du bâtiment, distributeurs d’argent, terminaux de points de vente, etc.
 
Le produit de Ka-Ro dispose notamment d’interfaces Ethernet 10/100 Mbit/s (2x), USB 2.0 (x2), Mipi CSI (pour caméra), CAN (2x), I2C, SPI, UART (x8) et SDIO. Il embarque aussi jusqu’à 256 Mo de RAM DDR3, 128 Mo de mémoire flash Nand SLC et, en option, jusqu’à 4 Go de mémoire de stockage eMMC. Fabriqué en Allemagne dans l’usine de production de Ka-Ro, le module TX6UL est commercialisé avec une longévité d’au moins dix ans.
 
L’i.MX6UltraLite, rappelons-le, se distingue par son architecture évoluée de gestion de la consommation, ses mécanismes de sécurité (boot sécurisé, moteurs de chiffrement câblés dans le silicium, générateurs de nombres aléatoires…), un module de détection d’attaques malveillantes et un moteur intégré de chiffrement/déchiffrement à la volée de données en mémoire DRam. 

Sur le même sujet