L'embarqué > Marchés > Conjoncture > Apprentissage automatique sur microcontrôleur : Cartesiam réussit une levée de fonds de 2 M€

Apprentissage automatique sur microcontrôleur : Cartesiam réussit une levée de fonds de 2 M€

Publié le 20 décembre 2018 à 13:06 par François Gauthier        Conjoncture

Apprentissage automatique sur microcontrôleur : Cartesiam réussit une levée de fonds de 2 M€

La jeune société française Cartesiam, concepteur d’une solution d’apprentissage automatique autonome embarquée sur des microcontrôleurs, vient de réaliser une levée de fonds de 2 millions d’euros auprès d’investisseurs privés, de banques et de Bpifrance. Celle-ci fait suite à une première levée de fonds de 500 000 euros réalisée en juillet 2017. Dans la foulée, Cartesiam annonce l’ouverture d’une filiale aux États-Unis (New York) et la nomination de Marc Dupaquier (directeur général monde chez IBM Global Business Partners) comme CEO de cette implantation nord-américaine.

Selon les fondateurs de Cartesiam, entreprise créée en 2016 et basée à Toulon, cet apport financier permettra d’accélérer son déploiement à l’international et de consolider les travaux de développement de sa technologie NanoEdge AI qui permet de doter de fonctions cognitives d’intelligence artificielle n’importe quel microcontrôleur. Dans cette approche, l’analyse, mais également l’apprentissage, sont réalisés de manière totalement autonome directement dans le microcontrôleur et ne nécessitent ni intervention humaine ni connexion au cloud.

In fine, la technologie de Cartesiam permet de transformer des dispositifs passifs, destinés à enregistrer et transmettre des données, en analyseurs dotés de fonctions intelligentes et autonomes. Par ce biais, les industriels peuvent par exemple analyser des signatures vibratoires complexes directement au cœur de l’équipement surveillé, avec une dépense énergétique minimale et sans envoyer de données vers un cloud. L'exemple en est Bob, le premier assistant de maintenance au monde à intégrer une intelligence artificielle embarquée directement dans des capteurs. Il a été conçu en commun par Cartesiam et Eolane, société de services industriels en électronique et solutions connectées.

La technologie Cartesiam est déjà intégrée dans des solutions installées chez des entreprises de toute taille comme par exemple EDF, Veolia France, l’armée française, SJD, NextDoor (groupe Bouygues), Decide For Action (USA)... L’entreprise compte d’ores et déjà une quinzaine de salariés.

Sur le même sujet