L'embarqué > Marchés > Conjoncture > Apix Analytics lève 5 M€ pour accélérer le déploiement de ses analyseurs de gaz et de liquides industriels

Apix Analytics lève 5 M€ pour accélérer le déploiement de ses analyseurs de gaz et de liquides industriels

Publié le 19 août 2020 à 10:32 par François Gauthier        Conjoncture

Apix Analytics lève 5 M€ pour accélérer le déploiement de ses analyseurs de gaz et de liquides industriels

Le grenoblois Apix Analytics, créé en 2014 et concepteur d’analyseurs multigaz miniaturisés pour applications industrielles, a finalisé cet été un tour de table de 5 millions d’euros auprès de ses actionnaires historiques, le fonds Ecotechnologies du Programme d’investissements d’avenir (PIA) géré pour le compte de l’Etat par Bpifrance, Demeter, Supernova Invest, Kreaxi, Engie New Ventures, Aliad (Air Liquide Venture Capital), BNP Paribas Développement, BNP Paribas et Banque Populaire Aura.

Apix a déjà levé 3,7 millions en 2015 et 8 millions en 2017

Apix Analytics apporte une technologie de rupture sur le marché de l’analyse des gaz et des liquides, issue de 8 ans de recherche collaborative entre le CEA (France) et le laboratoire Caltech (Californie) sur les nanotechnologies, avec à la clé l’invention d’un détecteur universel fondé sur un système nano-électromécanique (NEMS) appelé NGD (Nano Gravimetric Detector). Il s’agit d’un composant en silicium avec tous les avantages qui y sont attachés : petite taille, faible consommation, sensibilité élevée, robustesse, longue durée de vie, absence de consommables associé et coût faible. Ainsi, le micro-chromatographe d’Apix Analytics à base de NGD est une solution ad hoc, selon ses concepteurs, pour remplacer les systèmes de mesure conventionnels qui nécessitent la plupart du temps que les échantillons à analyser soient transportés dans un laboratoire spécialisé ou dans un abri protégé.

En d’autres termes, les systèmes miniaturisés d’Apix, via l’intégration des fonctions clefs de la chromatographie en phase gazeuse, amènent directement sur site, en ligne et en temps réel, les performances des analyseurs de laboratoire.

Concrètement, les utilisateurs des outils de la société peuvent analyser des échantillons de gaz ou de liquides, allant de l’hydrogène (le plus léger) aux huiles lourdes (jusqu’à quarante atomes de carbone) dans le même système et directement sur site, y compris dans les zones explosives. Ce qui permet d’optimiser les processus de fabrication en temps réel, de réduire les émissions polluantes, d’analyser la qualité de l’air ou de l’eau et de réduire la logistique pour manipuler les échantillons à analyser.

Sur un marché de la chromatographie évalué à plus de 6 milliards d’euros, Apix Analytics, fort de 25 collaborateurs, a déjà lancé une gamme de produits principalement destinés au domaine du gaz naturel, avec un chiffre d’affaires de près de 2 millions d’euros en 2019.

La levée de fonds de 5 M€ va permettre à l’entreprise, qui a déjà séduit des grands noms de l’industrie comme Total, Air Liquide, Regas en Italie, ou encore Goldcard en Chine, de financer son développement en Europe, en Chine et au Moyen-Orient en priorité. Apix Analytics (auquel L’Embarqué a consacré un portrait détaillé en novembre 2013) a remporté la session 2018 du prix de l’Innovation en France, catégorie French Fab, pour le développement d’un module d’analyse pour échantillons liquides.

« Grâce à sa capacité d’innovation, Apix va devenir l'un des leaders de la chromatographie gazeuse et liquide sur les marchés en pleine croissance de l’analyse industrielle et environnementale, commente Eric Laporte, directeur général d’Apix Analytics. En s’appuyant sur nos premiers succès commerciaux déjà enregistrés en Europe et en Asie, nous allons désormais accélérer le développement commercial de la société à l’international. »

Sur le même sujet