L'embarqué > Matériel & systèmes > Sous-système > AMD décline ses processeurs graphiques Radeon sur des cartes et modules pour l’embarqué

AMD décline ses processeurs graphiques Radeon sur des cartes et modules pour l’embarqué

Publié le 30 septembre 2015 à 10:11 par Pierrick Arlot        Sous-système AMD

AMD Embedded Radeon
Conscient que les marchés de l’embarqué exigent aussi des interfaces utilisateur graphiques riches et attrayantes, AMD a pris la décision de décliner ses processeurs graphiques Radeon sous la forme de différents modules et cartes adaptés, proposés qui plus est avec une disponibilité sur cinq ans (en option). Disponibles aux formats MCM (Multi-Chip Module), MXM (Mobile PCI Express Module) et PCI Express, ces produits offrent des performances de calcul en simple précision comprises entre 192 Gflops et 3 Tflops pour des enveloppes thermiques situées entre 20 W et moins de 95 W.
 
AMD a classé ces cartes et modules graphiques en trois catégories : Ultra-High Performance, High Performance et Power Efficient. Dans la première catégorie, on trouve le module Embedded Radeon E8950MXM, présenté par l’Américain comme l’unité de traitement graphique embarquée la plus puissante du moment (3 Tflops) et bâti pour les fonctions de traitement GPGPU et les applications vidéo et graphiques 4K (décodage 4K, encodage 4K, support de six afficheurs 4K simultanément). Marchés visés : les jeux d’arcade et de casino haut de gamme, les équipements d’imagerie médicale et les applications militaires ou aérospatiales.
 
Les modules et cartes Embedded Radeon E8870 aux formats MXM et PCIe entrent, quant à eux, dans la catégorie High Performance et associent, comme leur nom l'indique, hautes performances (1,5 Tflops), enveloppe thermique raisonnable (< 75 W), fonctionnalités (double décodage HD de flux vidéo H.264, VC-1, MPEG-4 et MPEG-2) et coût optimisé. Enfin les modules et cartes éco-efficaces Embedded Radeon E6465MCM, E6465MXM et E6465PCIe, qui développent une puissance de 192 Gflops, se distinguent par des niveaux de consommation électrique limités (avec une enveloppe thermique inférieure à 20 W) et visent des applications comme la signalisation numérique, les terminaux de points de vente, les interfaces homme/machine industrielles, les afficheurs tête haute traditionnels du monde de l’aéronautique et de la Défense ou les calculateurs clients légers. Les deux premières catégories supportent les API DirectX 12, OpenGL 4.5 et OpenCL 2.0, la troisième les API DirectX 11.1, OpenGL 4.5 et OpenCL 1.2. 

Sur le même sujet