L'embarqué > Logiciel > Algorithmes > Ambiq Micro prend pied sur le marché des dispositifs portés sur soi commandés à la voix

Ambiq Micro prend pied sur le marché des dispositifs portés sur soi commandés à la voix

Publié le 10 janvier 2018 à 12:10 par Pierrick Arlot        Algorithmes Ambiq Micro

Ambiq Micro

[CES 2018] L’intégration d’interfaces utilisateur commandées à la voix au sein des objets connectés sera sans nul doute l’un des sujets chauds de l’année. Nous avons déjà longuement évoqué le sujet ici ou , mais les multiples annonces sur le sujet qui émaillent le CES 2018 confirment largement cette tendance. L’une d’entre elles est à mettre au crédit de la firme américaine Ambiq Micro, fournisseur de microcontrôleurs 32 bits à ultrabasse consommation, qui vient de signer un partenariat avec DSP Concepts, un développeur de solutions de traitement du signal audio et d’interfaces utilisateur vocales, et Sensory, un spécialiste des technologies embarquées de reconnaissance de la voix et d’intelligence artificielle. A l’occasion du CES, les trois associés veulent démontrer qu’ils ont atteint un nouveau niveau d’éco-efficacité en matière de détection toujours active de mots-clés et de reconnaissance d’ordres de commande applicables à de petits produits grand public portables comme les montres connectées, les oreillettes, les équipements de la maison connectée, les appareils de surveillance de la santé ou les dispositifs électroniques portés sur soi.

Selon Ambiq Micro, les technologies TrulyHandsfree de Sensory et Audio Weaver Voice UI de DSP Concepts permettent aujourd’hui des fonctions de commande vocale particulièrement précises et toujours actives dans des produits alimentés sur pile(s) sans compromis sur l’expérience utilisateur ou l’autonomie. Bâtie sur le procédé Spot (Subthreshold Power Optimized Technology), la famille des microcontrôleurs Apollo améliore encore cette éco-efficacité, assure Ambiq Micro.

Ainsi, en associant les technologies de réveil sur mot-clé et de détection d’ordres de commande LPSD (Low Power Sound Detector) et TrulyHandsfree de Sensory et les procédés algorithmiques de capture d’un signal vocal émis par une « cible » mouvante (beamforming) et d’annulation de bruit de DSP Concepts, le microcontrôleur Apollo 2 permettrait d’atteindre des taux de détection de phrases-clés très élevés en consommant quatre fois moins que les solutions existantes. Si l’on en croit Ambiq Micro, cette caractéristique garantit l’exécution d’algorithmes de beamforming et de réduction de bruit exploitant plusieurs microphones simultanément pendant plus d’une semaine avec une simple pile-bouton CR2032.

 

Sur le même sujet