L'embarqué > Marchés > Conjoncture > Alten ouvre 150 postes d’ingénieurs à l’étranger dont plusieurs ciblés “embarqué”

Alten ouvre 150 postes d’ingénieurs à l’étranger dont plusieurs ciblés “embarqué”

Publié le 12 octobre 2017 à 11:54 par François Gauthier        Conjoncture

Alten AfterWork 17 octobre

La société d’ingénierie Alten, par le biais de sa cellule de recrutement à l’international, organise une réunion de présentation de quelque 150 postes d’ingénieurs basés hors de nos frontières en Allemagne, Belgique, Suisse, Canada et aux Etats-Unis, pour des missions chez de grands industriels : Jaguar, Bentley, Rolls-Royce, Thales, Airbus, Ford, Continental, Fiat Chrysler, Alstom, BMW, etc. Cette réunion se déroulera le 17 octobre à Boulogne-Billancourt à 17 heures (221 bis boulevard Jean Jaurès).

Alten propose à ses futurs ingénieurs d’évoluer en Europe et en Amérique du Nord dans les domaines de l’automobile, l’aéronautique, l’énergie, l’industrie pharmaceutique et le ferroviaire sur des projets technologiques innovants tels que l’amélioration de la performance des moteurs d’avion, le développement de véhicules autonomes pour des équipementiers et constructeurs automobiles, ou encore la construction de centrales nucléaires de dernière génération.

Avec une croissance d’activité du groupe de 11,5% à l’international en 2016, les ingénieurs d’Alten (qui a réalisé un chiffre d’affaires de 1,748 milliard d’euros en 2016, pour 26 200 collaborateurs, dont 90% d'ingénieurs de haut niveau) sont associés au développement des filiales de chaque pays et ont la possibilité, selon Alten, d’acquérir des responsabilités rapidement par cette voie.

Pour ces postes, Alten demande d’avoir deux ans d’expérience professionnelle, de faire preuve d’une bonne capacité d’adaptation et d’un bon niveau d’anglais.

Parmi les profils recherchés, un grand nombre touche directement le domaine de l’embarqué : ingénieurs automobile (développement et calibration moteur, systèmes d’aide à la conduite, véhicules électriques pour le Royaume-Uni, la Belgique et l’Allemagne), ingénieurs systèmes embarqués pour le ferroviaire (signalisation CBTC, TCMS pour l’Allemagne et la Belgique), ingénieurs systèmes embarqués pour l'aéronautique et le spatial (avionique, communications pour l’Allemagne et la Belgique), ingénieurs en qualification/validation d'équipements, processus et systèmes automatisés de fabrication de médicaments pour l’industrie pharmaceutique/biotechnologies pour la Suisse et la Belgique, ingénieurs signalisation ferroviaire pour la Belgique et les Etats-Unis, ingénieurs en conception de machines spéciales (automatismes, électrotechnique).

L’ensemble des opportunités de carrière d’Alten est accessibles ici, et l’inscription obligatoire à la journée de recrutement du 17 octobre se fait ici

Sur le même sujet