Panthronics réduit les temps de recharge des petits appareils portables via l'interface NFC

Positionnée sur le créneau de la recharge sans fil de petits appareils portables alimentés sur batterie (bracelets, montres, écouteurs …), la société autrichienne fabless Panthronics se fait fort de réduire les temps de recharge via la technologie NFC. ...C'est tout du moins l'objectif que s'est fixé l'entreprise créée par des ex-ingénieurs d'ams avec son circuit PTX100W, fondé sur une architecture à onde sinusoïdale brevetée. Avec l'ambition d'offrir deux fois la puissance de sortie des traditionnels circuits intégrés NFC du commerce, tout en minimisant les pertes de puissance et en prenant en charge une communication conforme aux spécifications du NFC Forum.

Le circuit intégré PTX100W fournit une puissance énergétique de sortie à l'antenne supérieure à 2,5 W, ce qui le rend adapté aux appareils grand public qui disposent d'un espace restreint pour une petite antenne. Sur le domaine de la recharge sans fil, la technologie Qi, populaire dans les smartphones, ne convient pas en effet pour les petits systèmes portables car elle nécessite, selon Panthronics, une grande antenne et des circuits additionnels coûteux. Le chargement sans fil NFC est dans ce cadre plus attractif en raison de la petite taille de l'antenne avec une tolérance élevée au désalignement de l'antenne. Le protocole NFC est également intéressant pour la communication de données avec un hôte comme un smartphone.

Le PTX100W rend la charge sans fil via une interface NFC adaptée à tout appareil avec une batterie d'une capacité inférieure à 500 mAh. Il est capable d'atteindre sa puissance de sortie de pointe grâce à une architecture brevetée à onde sinusoïdale développée par Panthronics. Cette architecture baptisée DiRAC (Direct-to-Antenna Connection) élimine notamment les filtres CEM classiques et permet au récepteur de détecter directement les signaux d'antenne avec une plage dynamique élevée via son étage d'entrée de réception breveté. Une approche qui permet d’atteindre une impédance d'adaptation d'antenne environ deux fois inférieure à celle d'une solution conventionnelle fondée sur un filtre CEM.

Le circuit PTX100W prend également en charge la communication de données NFC pendant la charge, les opérations d'échange de données étant conformes aux spécifications du Forum NFC. On notera à cet égard que ce dernier vient de publier une spécification permettant d'assurer dans le même temps la recharge d'un appareil et l'échange de données

Précisons que Panthronics et Renesas ont développé un démonstrateur (présenté lors du dernier salon Embedded World) associant la technologie d’alimentation sans fil de Renesas sur un microcontrôleur Synergy S128 et la technologie NFC de Panthronics. 

« Le PTX100W de Panthronics marque une percée dans le chargement sans fil des appareils portables grand public, commente Roger Wendelken, senior vice-président en charge de l'entité MCU, IoT et Infrastructure chez Renesas. A 2,5 W, la puissance de sortie est suffisamment élevée pour que la charge NFC haute vitesse soit désormais une option réaliste et pratique sur ce marché. »

Précédemment, fin 2019, Panthronics avait déjà mis sur le marché un circuit NFC fondé sur son architecture de connexion directe à l’antenne, le PTX100R, pour les terminaux de point de vente mobiles (mPOS). Ce lecteur NFC procure une puissance de sortie allant jusqu'à 3 W directement vers l'antenne tout en atteignant une sensibilité de -80 dB. Ce qui signifie que les fabricants de terminaux PoS et PoS mobiles peuvent atteindre la conformité EMVCo 3.0 (pour les paiements sans contact) avec une antenne de seulement 900 mm2, environ quatre à cinq fois plus petite que celle requise lors de l'utilisation de lecteurs traditionnels.