L'embarqué > Logiciel > Plate-forme > Advantech vise les 350 millions d’euros de revenus en Europe et collabore avec AMD et Mentor

Advantech vise les 350 millions d’euros de revenus en Europe et collabore avec AMD et Mentor

Publié le 15 mars 2019 à 13:30 par François Gauthier        Plate-forme Advantech

Advantech France

Présent sur le marché français depuis maintenant 22 ans, Advantech, l'une des sociétés taïwanaises phares sur le secteur des cartes, systèmes prêts à l'emploi et logiciels pour l’embarqué, entre dans une nouvelle phase de développement dans le domaine de l’IoT, tout en visant un chiffre d'affaires de 350 millions d'euros en Europe d'ici à 2025. L'entreprise, qui vient d’ouvrir de nouveaux bureaux à Rueil-Malmaison pour sa filiale française (environ 25 employés), a décidé d'accélérer le déploiement d’implantations locales dans toute l’Europe pour mieux promouvoir son modèle de codéveloppement dont l’objectif central est de construire un vaste écosystème gravitant autour l’Internet des objets industriel (IIoT).

En se concentrant sur quelques secteurs clés (énergie, environnement, transport, industrie 4.0 et constructeurs de machines), la division IIoT du Taïwanais estime ainsi posséder dorénavant des experts métier capables de répondre aux besoins avec des solutions et des architectures ad hoc Un exemple de cette stratégie a été fournie lors du salon Embedded World 2019 où Advantech a annoncé la création d'un partenariat avec AMD et Mentor (qui appartient au groupe Siemens), destiné à faciliter l'accès aux technologies d'intelligence artificielle (IA) ainsi que leur implantation dans l’industrie.

Ces technologies d'IA permettront, selon Advantech, d'élargir les possibilités des systèmes embarqués grâce à une efficacité accrue et à des systèmes plus intelligents. La société cite en exemple le domaine médical où aux Etats-Unis, sur 300 millions de radiographies, le taux d'erreur sur les diagnostics se monte à 4%, alors que la reconnaissance d'images par IA via l'apprentissage automatique peut distinguer beaucoup plus de détails que l'œil humain, améliorant de fait la précision du diagnostic.

Pour y parvenir, les algorithmes doivent s'appuyer sur des unités de calcul puissantes avec, à ce niveau, un rôle clé joué par l'edge computing (qui consiste à faire migrer les traitements effectués traditionnellement dans le nuage en périphérie de réseau) pour assurer la connexion entre le cloud et les dispositifs de détection et autres capteurs. Grâce au partenariat entre Advantech, AMD et Mentor, l’idée est d'accélérer l'implémentation des technologies d'IA en intégrant les produits et services respectifs de chacune des trois sociétés. Advantech propose dans ce cadre une plate-forme embarquée (modules SOM-5871/AIMB-228) équipée des processeurs AMD Ryzen Embedded V1000, en y associant le système d'exploitation Linux embarqué de Mentor. Le tout avec la mise en œuvre de standards ouverts comme OpenVX, OpenCL et des API compatibles avec le noyau Linux, afin que les utilisateurs puissent aller vers l'apprentissage automatique à travers diverses architectures matérielles pour leurs propres applications d’intelligence artificielle.

Sur le même sujet