L'embarqué > Matériel & systèmes > Sous-système > Advantech sort son premier module Qseven bâti sur un processeur i.MX 8QuadMax octocœur

Advantech sort son premier module Qseven bâti sur un processeur i.MX 8QuadMax octocœur

Publié le 23 janvier 2020 à 11:43 par Pierrick Arlot        Sous-système Advantech

ROM 7720

Sous la référence ROM-7720, le fabricant de sous-systèmes et systèmes prêts à l’emploi pour l’embarqué Advantech propose son premier module bâti sur une puce-système i.MX 8 de NXP, en l’occurrence le modèle i.MX 8QuadMax octocœur architecturé autour de deux cœurs Arm Cortex-A72, quatre cœurs Cortex-A53, deux cœurs de microcontrôleur Cortex-M4F, une unité graphique Vivante GC7000XS/VX et un bloc de décodage vidéo H.264/H.265. Sur une surface de 70 x 70 mm, on y trouve aussi 2 ou 4 Go de mémoire LPDDR4 64 bits, une flash QSPI de 256 Mo et une mémoire de stockage eMMC de 8 Go.

Conçu pour des applications d’intelligence artificielle, de vision industrielle, de traitement et d’analyse de flux massifs de données, le module ROM-7720 est doté d’une sortie vidéo vers un afficheur HDMI 2.0 (3840 x 2160 pixels @ 60 Hz), d’une interface LVDS 24 bits multicanal et d’entrées pour caméras Mipi CSI. Il dispose en outre de plusieurs interfaces d’entrées/sorties haut débit, dont USB 3.0, PCIe 3.0 et SATA 3.0, ainsi qu’un certain nombre d’interfaces d’extension pour disque dur à semi-conducteurs SSD, carte de communication 5G, FPGA, etc.

Avec le module ROM-7720, Advantech propose un ensemble de services logiciels intégrés, rassemblés sous le vocable AIM-Linux, pour accélérer les développements. AIM-Linux comprend notamment des systèmes d’exploitation embarqués vérifiés ainsi que des applications et SDK orientés industriel. Les utilisateurs peuvent facilement sélectionner les outils logiciels embarqués dont ils ont besoin pour se concentrer sur les développements liés à leurs secteurs verticaux propres, précise la firme taïwanaise.

Sur le même sujet