L'embarqué > Logiciel > Plate-forme > ADLink s’associe à Google Cloud pour des solutions IoT “prêtes à l’emploi”

ADLink s’associe à Google Cloud pour des solutions IoT “prêtes à l’emploi”

Publié le 26 mars 2019 à 13:12 par François Gauthier        Plate-forme ADLink

ADLink Google Cloud

Le fournisseur de cartes, systèmes prêts à l'emploi et logiciels pour l’embarqué ADLink a décidé de travailler avec la solution Google Cloud pour intégrer ses propres technologies matérielles et logicielles à la plate-forme IoT de Google. Objectif : permettre aux utilisateurs d’exploiter et d’analyser des données opérationnelles critiques et par voie de conséquence ajouter de la valeur à leurs activités.

Rappelons que Google Cloud est une suite de services dans le nuage fonctionnant sur la même infrastructure que celle utilisée par Google pour ses produits à destination des utilisateurs finaux. Les utilisateurs peuvent ainsi tirer parti des informations détaillées fournies par les outils d’analyse de la plate-forme cloud de Google, y compris les fonctions d'analyse avancée, d’intelligence artificielle et d'apprentissage automatique. Avec en ligne de mire la mise en place d’applications de maintenance prédictive.

« Les entreprises souhaitent des solutions matérielles préintégrées à la plate-forme Google Cloud IoT, explique Mario Finocchiaro, responsable Go-To-Market, Google Cloud IoT. Le partenariat avec ADLink permet de proposer aux utilisateurs des options prêtes à l’emploi pour les appareils et sources de données IoT. »

La contribution d’ADLink en matière de matériels et de logiciels intégrés repose également sur les services ADLink Edge qui permettent de canaliser les données opérationnelles et de prendre des décisions grâce à des transferts continus vers Google Cloud pour des analyses plus approfondies, contribuant de ce fait à une meilleure visibilité des processus. ADLink Edge permet de connecter, sans recours à de la programmation, les équipements opérationnels et les capteurs qui n’étaient jusqu’à présent pas connectés. En exploitant les protocoles de communication natifs, les données peuvent alors être récupérées et diffusées en périphérie de réseau et de manière sécurisée entre les équipements (passerelles et caméras intelligentes notamment), les bases de données et la plate-forme cloud de Google.

Sur le même sujet