L'embarqué > Matériel & systèmes > Sous-système > ADLink devient un partenaire privilégié de Nvidia pour la plate-forme Jetson

ADLink devient un partenaire privilégié de Nvidia pour la plate-forme Jetson

Publié le 26 août 2019 à 09:35 par François Gauthier        Sous-système ADLink

ADLink Nvidia Jetson

ADLink, fournisseur de cartes, modules et systèmes prêts à l'emploi pour l’embarqué, est devenu cet été Nvidia Jetson Preferred Partner avec comme objectif affiché de renforcer son portefeuille de solutions pour applications d’intelligence artificielle en périphérie de réseaux industriels. Et ce en renforçant ses propres équipements avec les modules Jetson de Nvidia. ADLink conforte ainsi ses liens avec l'Américain, la société étant déjà un partenaire privilégié de Nvidia pour les architectures Quadro Embedded.

« Face aux exigences actuelles très variées des applications d'intelligence artificielle, ADLink a élargi son offre pour inclure des plates-formes reposant sur la technologie Jetson de Nvidia en vue d’une utilisation dans un large éventail d'applications industrielles et dans le but de déployer l’intelligence artificielle en bordure de réseau », explique Edgar Chen, directeur général, en charge de l'unité opérationnelle Modules et plates-formes intégrées chez ADLink.

D’ores et déjà, ADLink propose des plates-formes architecturées en particulier autour des modules Nvidia Jetson Nano, Jetson TX2 et Jetson AGX Xavier.

Ainsi, le système M100-Nano-AINVR est un enregistreur vidéo sur IP multicanal, offrant une détection d'identité et un suivi autonome dans les transports publics et le contrôle d'accès. Cet enregistreur exploite des algorithmes d’intelligence artificielle installés sur un module Jetson Nano.

Le DLAP-201-JT2, de son côté, permet l'analyse en temps réel des flux de trafic de personnes et de véhicules aux intersections routières, dans le but d’optimiser leur gestion. Il intègre la technologie Jetson TX2 de Nvidia pour accélérer les traitements d'apprentissage automatique visant la détection, la reconnaissance et la classification d’objets.

Avec le M300-Xavier-ROS2, un contrôleur robotique sans ventilateur utilisant le système d'exploitation ROS 2, il est possible pour des robots mobiles automatisés d'assembler via l’intelligence artificielle des commandes dans des centres de distribution, de réapprovisionner les rayons des magasins et de fournir des livraisons au dernier kilomètre. Le système tire parti des performances de classe serveur de la technologie Jetson AGX Xavier.

Enfin, la caméra industrielle NEON-J AI et le système de vision EOS-J, qui s’appuient sur le Jetson TX2, ont été conçus pour mettre en œuvre des méthodes d'apprentissage robustes afin de faire face, au-delà des algorithmes traditionnels de vision, à des problématiques de classification, d'inspection et de détection de défauts dans des environnements de fabrication.

Sur le même sujet