L'embarqué > Logiciel > Développement > AdaCore annonce les gagnants du 4e concours annuel “Make with Ada”

AdaCore annonce les gagnants du 4e concours annuel “Make with Ada”

Publié le 06 mars 2020 à 11:32 par Pierrick Arlot        Développement AdaCore

Concours Make with Ada

AdaCore annonce les gagnants de son quatrième concours annuel de programmation Make with Ada qui tourne autour de projets intégrés de systèmes embarqués. Ce challenge vise à montrer comment les technologies de langage Ada et Spark peuvent améliorer de manière significative la qualité du code pour les systèmes embarqués modernes sans nécessiter une courbe d'apprentissage abrupte pour les développeurs peu familiarisés avec ces langages.

Le concours Make with Ada s'est déroulé du 10 septembre 2019 au 31 janvier 2020 et a attiré un total de 26 candidatures du monde entier. Chaque participant devait concevoir et mettre en œuvre un projet de logiciel intégré, en utilisant Ada et/ou Spark comme principaux langages de programmation. Les prix ont été décernés aux projets qui répondaient le mieux aux critères généraux de fiabilité, d'ouverture, de collaboration, d'inventivité et, nouveau cette année, de “facteur buzz”, c’est-à-dire démontrant un effet d’intérêt immédiat pour la communauté technologique en général.

Cette année, le premier prix, doté d’une enveloppe de 2 000 dollars, a été décerné à John Singleton pour un lit réglable via un dispositif IoT commandé par la voix. Le boîtier SmartBase IoT contrôle le mouvement d'un lit câblé et réglable, détecte une présence humaine dans la pièce et déclenche un éclairage de sécurité sous le lit. Contrôlé par la voix via la technologie Alexa d’Amazon, le système a été programmé en Spark.

Les quatre autres gagnants, qui ont reçu une dotation de 600 euros chacun, sont :

- le projet Sumobot (petit robot contrôlé via une carte micro:bit dotée d'un processeur Arm Cortex-M0 programmé en Ada/Spark et en utilisant un lien I2C entre les capteurs et le moteur du robot)

- le projet LoRaDa (connexion en LoRa sur un STM32 doté d’un cœur Arm Cortex-M33)

- un système de gestion des catastrophes avec disjoncteur intelligent (visant à assurer la sécurité contre les incendies ou les chocs électriques pendant les tremblements de terre, les inondations, les fuites de gaz et les incendies en déconnectant le réseau électrique via un disjoncteur intelligent)

- et un interprète CHIP-8 (interpréteur du langage de programmation hexadécimal CHIP-8 pour une carte STM32F429 Discovery de STMicroelectronics).

Enfin, le prix étudiant a été décerné à l'équipe ADArrose, quatre étudiants qui ont développé un arroseur automatique bâti sur une carte STM32F429 capable de surveiller et d’enregistrer l'humidité du sol et la luminosité environnante, pour in fine déclencher un arrosage automatique raisonné.

Sur le même sujet