L'embarqué > Matériel & systèmes > Start-up > Access Drones joue les facilitateurs de projets sur le marché des drones professionnels

Access Drones joue les facilitateurs de projets sur le marché des drones professionnels

Publié le 19 mars 2018 à 11:19 par Pierrick Arlot        Start-up

Drone professionnel

Alors que les ventes de drones explosent, Access Drones souhaite servir de point d’entrée aux professionnels qui veulent utiliser les drones dans le cadre de leurs activités, mais qui se trouvent quelque peu désemparés par la complexité du marché. L’ambition de la start-up est d’effectuer des missions d’intermédiation afin de favoriser le rapprochement et la collaboration entre les différents acteurs de la filière.

Les drones ne sont plus seulement des jouets ou des engins ludiques, loin s’en faut. Si, en nombre d’unités vendues, les engins destinés au grand public et au divertissement ont longtemps écrasé les appareils à vocation professionnelle, ces derniers tiennent aujourd’hui le haut du pavé. En 2017, si l’on en croit la société d’études Gartner, ils ont largement battu en valeur les premiers, à 3,7 milliards d’euros contre 2,5 milliards. Et cette tendance lourde va se poursuivre, estime Bpifrance, pour s’amplifier dans les prochaines années à mesure que les applications professionnelles vont se développer. Rien que dans l’Hexagone, le marché des drones professionnels augmente de 30% par an en moyenne depuis 2012, constatent les spécialistes.
 
Yann Gourhant, fondateur d’Access Drones
 
Du coup, cette frénésie d’activité se cristallise par la mise en place d’un véritable écosystème où de nombreux acteurs se côtoient, et parfois se marchent sur les pieds : universitaires, start-up, fournisseurs de briques technologiques, de matériels, de logiciels, prestataires et pilotes, financeurs et capital-risqueurs, organismes de formation, etc. De quoi, pour certains, y perdre leur latin. D’où l’idée originale de la toute jeune société Access Drones, créée en septembre 2017, qui souhaite se positionner au centre de cet écosystème et servir de point d’entrée aux professionnels qui veulent utiliser les drones dans le cadre de leurs activités, mais qui se trouvent quelque peu désemparés par la complexité du marché. « Ce marché en pleine ébullition a besoin de décodeurs, explique Yann Gourhant, fondateur d’Access Drones. Et notre ambition en tant que société d’expertise conseil est d’effectuer des missions d’intermédiation afin de favoriser le rapprochement et la collaboration entre les différents acteurs de la filière, l’idée étant de créer des synergies et de proposer aux professionnels, entreprises, collectivités ou universités, une solution technologique adaptée à leur besoin. »

Accompagner dans le choix des technologies
 
Quels que soient les domaines (agriculture, topographie, suivi de chantiers, sécurité, génie thermique, recherche de personnes, industrie et énergie, assurances…), Access Drones se fait fort d’aider le professionnel à déterminer s’il peut mettre en œuvre des drones dans son processus métier, puis à analyser son besoin et ses contraintes. Ce n’est que dans un deuxième temps que la jeune société accompagne son client dans le choix des technologies et notamment dans la sélection du ou des capteurs ad hoc à monter sur le type de drone retenu et des logiciels les mieux adaptés (acquisition et traitement des données, analyse et exploitation…). « Dans tous les cas, Access drones ne fabrique pas de matériel, n’édite pas de logiciel et ne vend pas de prestation ; notre expertise est indépendante vis-à-vis de l’écosystème, insiste Yann Gourhant. Nous nous attachons à trouver le ou les experts pertinents et les prestataires, à élaborer le cahier des charges et à collecter les propositions. »
 
Au centre de l'écosystème des drones professionnels
 
 
D’un autre côté, les activités professionnelles par aéronefs autonomes s’exerçant dans un cadre réglementaire très strict, Access Drones dispense des formations de pilotage, puisque le drone professionnel doit être utilisé uniquement par une personne avertie, dûment habilitée à cet usage. A ce titre, la start-up est un organisme certifié Afnor qui propose diverses formations (brevet théorique ULM/drone DGAC, pilotage de drones, législation drones, parcours métiers, etc.). « Dans ce cadre, Access Drones qui est basé à Chambéry profite d’un environnement de formation en conditions réelles en milieu urbain (scénario de vol S3) et sous l’emprise d’un aéroport international », précise le fondateur de la start-up qui souhaite également s’entourer d’un réseau d’assureurs, d’avocats et de juristes habitués aux problématiques de l’utilisation des drones dans l’espace aérien, ainsi qu’à la législation en vigueur.
 
Depuis le lancement de son activité en septembre dernier, Access Drones s’est déjà engagé sur plusieurs affaires dans le domaine de la géomatique (collecte, traitement et diffusion des données géographiques). Parallèlement, la jeune entreprise continue d’identifier les sociétés qui peuvent interagir avec elle parmi les éditeurs de logiciels, les fournisseurs de briques matérielles et les fabricants de drones (dont un certain nombre de start-up qui ont conçu des engins calibrés pour des usages spécifiques). « Cela peut s’avérer intéressant pour une telle start-up de disposer d’une ouverture vers le marché à travers une structure telle que la nôtre », ajoute encore Yann Gourhant.   

Sur le même sujet