L'embarqué > Instrumentation > Instrum. générale > 5G : Keysight lance un générateur de signaux vectoriels à 44 GHz sur deux canaux avec une bande passante de 2 GHz

5G : Keysight lance un générateur de signaux vectoriels à 44 GHz sur deux canaux avec une bande passante de 2 GHz

Publié le 20 février 2019 à 09:48 par François Gauthier        Instrum. générale Keysight

Keysight VXG

Les générateurs de signaux hyperfréquences VXG à hautes performances du fabricant d’instruments de test et mesure américain Keysight ciblent les applications à large bande aux fréquences millimétriques (mmWave) pour les communications 5G et satellite. Ces instruments sont dotés de deux canaux capables de prendre en charge des signaux jusqu'à 44 GHz avec 2 GHz de modulation RF au sein d'un seul appareil. Une première sur le marché selon la société.

Aujourd’hui, les déploiements de réseaux 5G NR exploitent des canaux aux bandes passantes plus larges qu'auparavant et des réseaux d'antennes actives fonctionnant dans le spectre des fréquences millimétriques afin de gérer les faisceaux d’antennes à entrées/sorties multiples Mimo (Multiple-Input Multiple-Output) ainsi que les technologies de formation dynamique de faisceaux. Les tests de conformité prescrits par l'organisme 3GPP pour les composants qui gèrent ces technologies ainsi que pour les équipements destinés à être déployés sur des fréquences millimétriques doivent être réalisés dans des environnements de test OTA (Over-The-Air) rayonnés (il s’agit de s‘assurer que le rayonnement de l’antenne est homogène dans toutes les directions).

La famille des générateurs de signaux hyperfréquences VXG de Keysight s’adresse au domaine d’application exigeant que sont les ondes millimétriques (mmWave) à large bande pour les communications 5G et satellite, avec comme objectif de réduire la complexité des configurations de test et les pertes de signal introduites dans les environnements de test OTA.

Concrètement, les appareils proposent une configuration optimisée du système de test 5G NR, une capacité de cohérence de phase dans un seul instrument de test (moins de 10 ps entre les deux canaux en mode nominal) et un bruit de phase très bas, à -126 dBc/Hz (pour une fréquence de 10 GHz et un offset de 10 kHz). Avec à la clé une faible perte du système de test OTA grâce à une puissance de sortie élevée (28 dBm à 28 et 39 GHz) par rapport à l'amplitude du vecteur d'erreur (EVM, Error Vector Magnitude) et à la performance du rapport de puissance du canal adjacent (ACPR, Adjacent Channel Power Ratio), à - 50 dBc à 28 GHz.

Ces mesures sont accompagnées par l’utilisation du logiciel PathWave Signal Generation de Keysight, intégré dans l’instrument et donnant accès à une gamme étendue de signaux 3GPP 5G NR conformes aux normes, pour tester les stations de base, les émetteurs et les récepteurs de terminaux mobiles.

Enfin, signalons que l’instrument est proposé sous la forme d’un appareil sur table ou sous la forme d’une carte au standard PXIe insérable dans un châssis de test.

Sur le même sujet