L'embarqué > Marchés > Conjoncture > 5G, IoT, sécurité : 4 nouveaux projets de R&D colabellisés par le pôle SCS soutenus par l’Etat

5G, IoT, sécurité : 4 nouveaux projets de R&D colabellisés par le pôle SCS soutenus par l’Etat

Publié le 29 mars 2017 à 11:23 par Pierrick Arlot        Conjoncture

Pôle SCS

Dans le cadre du 23e appel à projets du Fonds unique interministériel (FUI), les quatre projets collaboratifs innovants labellisés par le pôle de compétitivité SCS (Solutions communicantes sécurisées) ont été sélectionnés pour financement. Représentant un montant total de dépenses de R&D de près de 20 M€, ils recevront, grâce au soutien de l’État et des collectivités territoriales, plus de 8,5 M€ de subventions. Ces quatre projets, qui associent 15 PME/ETI, 4 groupes industriels et 9 laboratoires de recherche, vont plancher sur des sujets très proches de l’embarqué.

- Colabellisé avec le pôle Systematic, le projet MassStart a pour ambition de délivrer une implémentation 5G de type Massive Mimo (Multiple Input Multiple Output) en logiciel libre. L’objectif est de permettre aux industriels, PME et opérateurs de télécommunications mobiles de développer des solutions à la fois performantes et moins consommatrices d’énergie pour le marché mondial de la 5G.

- Colabellisé avec les pôles Systematic (qui en est le chef de file), Minalogic et Elopsys, le projet Paclido (Protocoles et algorithmes cryptographiques légers pour l’Internet des objets) vise in fine à sécuriser l’Internet des objets par l'intégration dans des objets connectés d'algorithmes et de protocoles cryptographiques légers garantissant la confidentialité, l'intégrité et l'authentification des données échangées. Ces innovations ont vocation à apporter des garanties de sécurité et de performance très attendues par les acteurs du domaine de l’Internet des objets.

- Colabellisé avec les pôles Minalogic (qui en est le chef de file), Systematic et Derbi, le projet SecurIoT a pour objectif de développer un microcontrôleur sécurisé pour apporter aux prochaines générations d’équipements IoT et d’objets connectés, un niveau de sécurité élevé, inspiré de celui actuellement déployé dans les applications pour cartes à puce. Tout en assurant les services de sécurité requis (gestion de clés, authentification, confidentialité et intégrité des données stockées et échangées), le microcontrôleur possédera des caractéristiques de très faible consommation et des fonctions de gestion d’énergie spécifiques aux besoins des objets connectés et de l’IoT.

- Colabellisé avec les pôles Cap Digital (qui en est le chef de file) et Images & Réseaux, le projet Efigi (EFfIcient future and new Generation vIdeo coding) s’inscrit dans le marché de la diffusion de contenus vidéo et vise à étudier de nouveaux formats de compression et à développer des mécanismes d’économie d’énergie applicables sur toutes les étapes du traitement image/vidéo.

Ces 4 projets de recherche et développement vont durer trois ans et vont impliquer 33 ETP (équivalents temps plein) ingénieurs et 12 ETP en laboratoire de recherche. « Avec un flux constant de projets accompagnés par le pôle SCS et un total de 236 projets sélectionnés pour financement pour des dépenses R&D cumulées de près de 930 M€, le pôle SCS confirme sa position de pôle leader dans les domaines des télécoms, de la sécurité, de l’IoT et du logiciel », s’est réjoui Georges Falessi, directeur général du pôle SCS.