L'embarqué > Logiciel > Développement > 50% des concepteurs IoT utilisent une carte de développement standard du type Raspberry Pi

50% des concepteurs IoT utilisent une carte de développement standard du type Raspberry Pi

Publié le 07 février 2019 à 12:58 par Pierrick Arlot        Développement Farnell

Farnell

Selon une enquête réalisée fin 2018 (*) par le distributeur de composants et sous-systèmes électroniques Premier Farnell, les ingénieurs de conception officiant dans le domaine de l’Internet des objets s’appuient en grande majorité sur des plates-formes matérielles pour accélérer la phase de développement et réduire le temps de mise sur le marché de leurs produits. Ainsi 50% des personnes interrogées utilisent un calculateur monocarte, comme la Raspberry Pi ou la BeagleBone Black, qui leur offre une plate-forme de développement embarqué prête à l’usage pour bâtir un produit final. D’autres préfèrent travailler avec leurs propres plates-formes de conception (27%) ou des plates-formes de développement fournies par des sociétés de semi-conducteurs (19%).

Par ailleurs, la majorité des concepteurs préfèrent développer eux-mêmes une solution complète pour assurer la sécurité edge-to-cloud (58%) plutôt que de s’appuyer sur des fournisseurs tiers. La sécurité reste d’ailleurs la priorité des développeurs (52 %), ceux-ci reconnaissant qu’il est important de choisir une plate-forme IoT capable de prendre en charge leurs applications IoT de manière efficace, sécurisée et économique, plutôt que d’opter pour un assemblage de briques externes, parfois plus chères à exécuter et à maintenir.

Dans ce cadre, Farnell estime fournir un large éventail d’outils de développement pour l’IoT et collabore avec des fournisseurs innovants pour apporter aux concepteurs le dernier cri en matière d’intelligence artificielle et de sécurité comme la plate-forme SmartEdge Agile (qui permet d’instiller de l’intelligence en périphérie de réseau sans aucun code à développer) ou les modules de sécurité ZymKey 4i de Zymbit.

L’enquête de Farnell suggère également que les opportunités qu'offre l'Internet des objets continueront de croître. Parmi les principaux domaines d'application qui devraient se développer au cours des cinq prochaines années, figurent la maison connectée, l'automatisation et le contrôle industriels, ainsi que l'intelligence artificielle. Les plus grosses opportunités de retour sur investissement sont attendues dans les secteurs professionnels et industriels avec les applications opérationnelles et la possibilité de récupérer des données sur la globalité des entreprises, des usines et des sites de production afin d'optimiser les ressources, réduire les coûts et accroître la rentabilité.

L’enquête de Farnell révèle aussi que 62% des concepteurs utilisent le C/C++ comme langage de programmation préférentiel, devant Python (32%) et JavaScript (27%). Du côté de la communication des équipements avec le cloud, 66% des personnes interrogées favorisent le Wi-Fi, devant le cellulaire (31%), le Bluetooth Low Energy (27%), la technologie LoRa (11%) et le sub-GHz (7%).

(*) L’enquête a été menée entre septembre et novembre 2018 auprès de 1 042 développeurs répartis entre l’Europe, le continent américain et la zone Asie-Pacifique. Les résultats complets de l’enquête sont disponibles ici.  

 
 

Sur le même sujet