L'embarqué > Logiciel > Développement > 3D, C++11 et embarqué au menu de la version 5.7 de l'environnement Qt

3D, C++11 et embarqué au menu de la version 5.7 de l'environnement Qt

Publié le 29 juin 2016 à 12:27 par Pierrick Arlot        Développement The Qt Company

logo Qt
Chargée du développement produit ainsi que de la commercialisation et de l’octroi des licences professionnelles et open source de Qt, The Qt Company annonce la disponibilité en téléchargement de la version 5.7 du célèbre environnement de développement d’applications et d’interfaces graphiques pour produits informatiques, mobiles et embarqués. Comme la mouture précédente (5.6), il s’agit d’une version dite LTS (Long Term Support) qui va bénéficier d’un support sur au moins trois ans. Du coup, les utilisateurs de Qt 5.7 se verront proposer des correctifs avec corrections de bogues et mises à jour de sécurité pendant tout ce laps de temps, même après la publication de versions ultérieures de l’environnement. Au-delà des trois ans, il sera possible de souscrire un contrat d’extension de support.

Parmi les nouveautés apportées par Qt 5.7, on notera la présence d’un nouveau module Qt 3D, développé en collaboration avec la société KDAB, pour la création d’interfaces utilisateur graphiques tridimensionnelles. L’intégration de graphiques 3D a toujours été possible avec Qt en programmant directement en OpenGL mais il est désormais facile de créer des interfaces utilisateur 3D et d’interagir avec des objets 3D en utilisant le langage de haut niveau Qt C++ et les API QML.

Qt 5.7 se distingue aussi par une nouvelle bibliothèque d’éléments de contrôle d’interface utilisateur (boutons, sliders, etc.) baptisée QT Quick Controls 2 et repensée de fond en comble pour maximiser ses performances et limiter la consommation mémoire. Par ailleurs, Qt 5.7 s’aligne encore plus sur le langage C++11 en l’intégrant directement dans les bibliothèques Qt. Du coup, la dernière version en date de l’environnement exige désormais des compilateurs qui supportent le C++11.

The Qt Company n’a pas oublié l’embarqué. Avec Qt 5.7 for Device Creation, il est désormais possible d’utiliser Windows pour le développement Linux embarqué croisé. Les utilisateurs Windows peuvent ainsi développer, déployer, déboguer et analyser leurs applications sur des plates-formes matérielles « réelles ». Qt 5.7 intègre également une technologie de mise à jour over-the-air (OTA) qui permet aux équipementiers de mettre à jour leurs piles logicielles à distance, une caractéristique qui séduira les fabricants d’objets connectés.

Enfin, la dernière version en date de Qt est commercialisée sous licence professionnelle ainsi que sous les licences open source GPLv2, GPLv3 et LGPLv3 (et non plus sous licence LGPLv2.1), sachant que la LGPLv3 interdit explicitement la distribution de systèmes embarqués « fermés ». Elle est également accessible sous licence commerciale avec l’assurance d’un support technique professionnel. Qt 5.7 est aussi proposé avec une licence calibrée pour les petites entreprises dont le chiffre d’affaires annuel est inférieur à 100 000 dollars.

Sur le même sujet