L'embarqué > Instrumentation > Instrum. générale > 10 Géch./s et résolution de 16 bits pour le générateur de signaux arbitraires 8 voies de Tektronix

10 Géch./s et résolution de 16 bits pour le générateur de signaux arbitraires 8 voies de Tektronix

Publié le 18 avril 2017 à 12:44 par François Gauthier        Instrum. générale Tektronix

10 Géch./s et résolution de 16 bits pour le générateur de signaux arbitraires 8 voies de Tektronix

L’américain Tektronix, un des grands fournisseurs mondiaux de solutions de test et mesure, présente avec l’AWG5200 un générateur de signaux arbitraires haut de gamme capable de répondre aux exigences des laboratoires de recherche de pointe dans le domaine de la RF (informatique quantique, développement de nanotechnologies, systèmes optiques, biomédical…) ainsi qu'aux travaux de conception et de mise au point de systèmes électroniques dans les radars et les applications de guerre électronique. Selon Tektronix, la nouvelle série AWG5200 dotée de 2, 4 ou 8 voies selon les modèles offre un ensemble de fonctionnalités non disponibles auparavant sur le marché dans un seul instrument.

Parmi les caractéristiques évoluées de ces instruments, on citera un taux d'échantillonnage maximal de 10 gigaéchantillons/s par entrelacement des huit voies disponibles (chacune d’entre elles étant dotée d’une voie de conversion propre à 2 Géch./s), une bande de fréquence de 2 GHz, une amplitude des signaux de  -85 à +10 dBm de 10 MHz à 2 GHz, une résolution verticale des signaux générés de 16 bits, un bruit de phase très bas, une dynamique exploitable de -75 dBc et la possibilité de synchroniser plusieurs instruments entre eux.

Le générateur procure aussi à l’utilisateur une suite de plug-in logiciels de séquences de génération de signaux, modifiables à volonté grâce à des scripts écrits en langage Matlab, afin de couvrir un large éventail de normes et de techniques de modulation numérique.

« La génération de signaux est depuis un certain temps un problème majeur pour les concepteurs et les chercheurs dans le domaine de la RF, car leurs besoins sont devenus plus complexes que par le passé, explique Jim McGillivary, directeur général Solutions RF et Composants chez Tektronix. Dans ce contexte, les objectifs du générateur de signaux AWG5200 sont de délivrer des signaux avec un très haut niveau de fidélité et de proposer une évolutivité intégrée, ce qui évite d’avoir recours à plusieurs générateurs de signaux arbitraires et de les faire fonctionner ensemble. »

Pour parvenir aux caractéristiques techniques annoncées, Tektronix a utilisé au cœur de son générateur des convertisseurs numériques-analogiques 16 bits hautes performances développés en interne, affichant des temps de montée inférieurs à 2 microsecondes pour in fine générer directement des signaux RF ou des trains d'impulsions complexes. Les huit canaux de sortie de l’AWG5200 ont leur propre étage d’amplification associé à une mémoire dédiée de 2 Géchantillons et sont synchronisés avec un décalage entre voies inférieur à 10 picosecondes. Ces voies qui partagent une horloge commune sont contrôlables indépendamment les unes des autres sans effet de diaphonie ni limitations quant aux performances des canaux.

A noter que l'AWG5200 est compatible avec les précédentes générations d'AWG Tektronix, notamment l’AWG 5000 qui sera remplacé à terme par l’AWG5200. L'AWG5200 est disponible et peut être commandé dès à présent, avec des livraisons prévues dans le courant du 2e trimestre 2017. Pour un prix par canal moyen annoncé par Tektronix à environ 11 000 euros.

Sur le même sujet